Androsaco laggeri - Festucetum eskiae Gruber 1975

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse acidiphile moins thermophile que les autres pelouses de l’alliance, souvent en exposition nord ou ouest, longuement enneigée, des étages subalpin et alpin inférieur, sur sol alpin humique, éventuellement développée sur éboulis fixés.

Nom cité du syntaxon

Androsaco laggeri - Festucetum eskiae Gruber 1975 (Bull. Soc. Bot. France 122 (9) : 404).

Synonymes

Gruber (1978, La végétation des Pyrénées… : 151) réinterprète ce syntaxon comme sous-association androsacetosum laggeri du Ranunculo pyrenaei - Festucetum eskiae Nègre 1969 ; la comparaison de nos colonnes synthétiques ne soutient
pas ce rattachement.

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 2 du tab. 2 in Gruber (1975, Bull. Soc. Bot. France 122 (9) : 405).

Physionomie

Pelouse souvent un peu ouverte, largement dominée par Festuca eskia.

Combinaison caractéristique d'espèces

Festuca eskia, Androsace carnea subsp. laggeri, Campanula lanceolata, Carex sempervirens subsp. pseudotristis., Geum montanum, Plantago alpina, Meum athamanticum, Gentiana alpina, Jasione laevis subsp. l., Leontodon pyrenaicus, Ranunculus pyrenaeus, Trifolium alpinum.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon décrit des étages subalpin et alpin inférieur des Pyrénées orientales, entre 2 000 et 2 600 m d’altitude (Gruber, 1975b, 1978 ; de Foucault, 1988b ; Corriol, 2008) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Bibliographie

de Foucault B., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Nardetea strictae Rivas Goday in Rivas Goday & Rivas-Mart. 1963. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 241-344. (Source)

Corriol G., 2008

de Foucault B., 1988b

Gruber M., 1975b, 1978.