Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Cnidio dubii - Violetum pumilae Korneck ex Bal.-Tul. 1969

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Prairie inondable mésotrophile de bas niveau topographique de grande vallée continentale planitiaire.

Nom cité du syntaxon

Cnidio dubii - Violetum pumilae Korneck ex Bal.-Tul. 1969 (Vegetatio XVII: 203).

Synonymes

Cnidium dubium - Viola pumila Ges. Korneck 1962 (Beitr. Naturk. Forsch. Südwestdeutschland 21 (2): 179) nom. inval. (art. 3c).

Physionomie

Prairie à biomasse élevée, dense, riche en hémicryptophytes et géophytes, nettement stratifiée.

Combinaison caractéristique d'espèces

Allium angulosum, Kadenia dubia (= Cnidium dubium), Sanguisorba officinalis, Viola pumila, V. elatior, Inula britannica subsp. b.

Variations

- typicum, faiblement différencié positivement, des niveaux topographiques moyens ;
- poetosum palustris Korneck 1962 (Beitr. Naturk. Forsch. Südwestdeutschland 21 (2): 178) nom. inval. (art. 3b), non typifié, différencié par Poa palustris, Thalictrum flavum subsp. f., Achillea ptarmica subsp. p., Lathyrus palustris…, des niveaux topographiques inférieurs, au contact des roselières ;
- arrhenatheretosum elatioris Korneck 1962 (Beitr. Naturk. Forsch. Südwestdeutschland 21 (2): 178) nom. inval. (art. 3b), non typifié, différencié par la graminée éponyme, Viola hirta, Veronica teucrium, des niveaux topographiques supérieurs, au contact des arrhénathéraies alluviales.

Synchorologie

- territoire d’observation : décrit de la vallée du Rhin (Korneck, 1962), puis retrouvé vers l’Europe plus centrale (Balátová-Tulácková, 1969a ; Balátová-Tulácková & Hubl, 1974 ; Kuyper et al., 1978) ; probable en Alsace, en limite occidentale (Bensettiti et al., 2005) ; cartographie in Bensettiti et al. (2005 : 366).
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Revoir et valider les variations ; très mal connu en France si tant est que ce syntaxon y existe encore car, entre autres facteurs de régression, il évolue facilement vers des prairies oligotrophiles sur sol plus tourbeux du Molinion caeruleae (Geissert, 1954). Il est possible aussi que le seul syntaxon français relevant de cette alliance corresponde à un autre syntaxon que celui retenu ici (Cnidio dubii - Deschampsietum cespitosae Hundt 1958 - ; R. Boeuf, courriel).

Bibliographie

de Foucault B. & Catteau E., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Agrostietea stoloniferae Oberd. 1983. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 5-131. (Source)

Balátová-Tulácková E. & Hubl E., 1974

Balátová-Tulácková E., 1969a

Bensettiti F. et al., 2005

Geissert F., 1954

Korneck D., 1962b

Kuyper T.W. et al., 1978.