Soncho arvensis - Rumicetum rupestris (Géhu & Géhu-Franck 1969) Bioret & Géhu 2002

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Prairie oligohalophile eutrophile psychro-atlantique primaire de criques et de falaises fraîches (souvent exposées au nord ou nord-est), plutôt en des sites enrichis en laisses de mer et déchets.

Nom cité du syntaxon

Soncho arvensis - Rumicetum rupestris (Géhu & Géhu-Franck 1969) Bioret & Géhu 2002 (J. Bot. Soc. Bot.
France
20 : 46).

Synonymes

Rumicetum rupestris Géhu & Géhu-Franck 1969 (Vegetatio XVIII (1-6) : 144) p.p.

Type nomenclatural

Rel. 5 du tab. 1 in Bioret & Géhu (2002, J. Bot. Soc. Bot. France 20 : 48).

Physionomie

Prairie ouverte à fermée (50-100 %), atteignant de 40 à 50 cm de hauteur, surtout dominée par Rumex rupestris, les autres taxons étant disséminés.

Combinaison caractéristique d'espèces

Rumex rupestris, Sonchus arvensis, Agrostis stolonifera subsp. maritima.

Variations

- typicum, différencié négativement, des suintements semi-abrités de bas de falaises ;
- armerietosum maritimae Bioret & Géhu 2002 (J. Bot. Soc. Bot. France 20 : 46), typifié par le rel. 31 du tab. 1 in Bioret & Géhu (2002, J. Bot. Soc. Bot. France 20 : 48), différencié par le taxon éponyme, Festuca rubra subsp. pruinosa, Crithmum maritimum, en situation plus salée par suite d’une exposition plus maritime ;
- bolboschoenetosum compacti Bioret & Géhu 2002 (J. Bot. Soc. Bot. France 20 : 46), typifié par le rel. 34 du tab. 1 in Bioret & Géhu (2002, J. Bot. Soc. Bot. France 20 : 48), différencié par Bolboschoenus maritimus var. compactus, en position de roselière subhalophile bordant les ruisselets d’eau douce aspergés d’eau salée ;
- phragmitetosum australis Bioret & Géhu 2002 (J. Bot. Soc. Bot. France 20 : 46), typifié par le rel. 40 du tab. 1 in Bioret & Géhu (2002, J. Bot. Soc. Bot. France 20 : 48), différencié par Phragmites australis subsp. a. et Helosciadium nodiflorum, au niveau de suintements phréatiques sur sols argileux en situation semi-abritée.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon nord-ouest-atlantique, des îles Britanniques jusqu’au Finistère-nord, incluant le Cotentin occidental (Géhu & Géhu, 1969 ; Bioret & Géhu, 2002) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Bibliographie

de Foucault B. & Catteau E., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Agrostietea stoloniferae Oberd. 1983. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 5-131. (Source)

Bioret F. & Géhu J-.M., 2002, 2011

Géhu J-.M. & Géhu J., 1969.