Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Trifolietum nigrescenti - resupinati Molin. & Tallon 1968

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Prairie subhalophile mésohygrophile méditerranéenne.

Nom cité du syntaxon

Trifolietum nigrescenti - resupinati Molin. & Tallon 1968 (La Terre et la Vie 4 : 441).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 21 du tab. IV in Molinier & Tallon (1968, La Terre et la Vie 4 h.t.).

Physionomie

Sur un fond vivace de Carex divisa et Cynodon dactylon, cette prairie ouverte se caractérise par une importante composante thérophytique.

Combinaison caractéristique d'espèces

Trifolium resupinatum subsp. r., Carex divisa subsp. chaetophylla, Limonium narbonense.

Synchorologie

- territoire d’observation : décrit de Camargue (Molinier & Tallon, 1968) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

À étudier plus largement dans le Midi littoral. La richesse en thérophytes pose le problème de la véritable place de ce syntaxon ; d'ailleurs Gigante & Venanzoni (2007) le rapprochent de l'Echio lycopsis — Galactition tomentosae (Sisymbrietea officinalis). Dans les « rougiers » de Camarès (sud Aveyron) une communauté de lieux piétinés sur pélite (engorgement temporaire -) s'en rapproche, quoique non halophile : au-dessus d'une communauté vivace à Cynodon dactylon, apparaît un gr. à Trifolium resupinatum, Trifolium nigrescens, Juncus bufonius, Ranunculus parviflorus, plus rarement Parentucellia latifolia, Ventenata dubia (données inédites G. Corriol).

Bibliographie

de Foucault B. & Catteau E., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Agrostietea stoloniferae Oberd. 1983. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 5-131. (Source)

Gigante D. & Venanzoni R., 2007

Molinier R. & Tallon G., 1968.