Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Nitelletum hyalinae Corill. 1949

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Association héliophile pionnière à développement estival-automnal des eaux stagnantes, faiblement acides à neutres (pH 6,5-7,3), oligo-mésotrophes ; préfère les fonds plats et s'installe depuis les bordures humides exondées, soumises à un fort échauffement, jusqu'à 1 m de profondeur, sur sable peu limoneux ou faiblement calcarifère.

Nom cité du syntaxon

Nitelletum hyalinae Corill. 1949 (C.R. Acad. Sci. 228 : 597).

Synonymes

Nitelletum hyalinae Losev in Golub, Losev & Mirkin 1991, nom. illeg. (art. 31 Note 1) (Phytocoenologia 20 (1): 18).

Type nomenclatural

Typus nominis in Felzines & Lambert 2012 : rel. 2, tab. p. 385 in Corillion, 1957 (Charophycées de France et d'Europe occidentale : 385).

Physionomie

Gazon vert-clair (5-25 cm de haut), en touffes parfois incrustées de calcaire, mucilagineuses au sommet. Monospécifique ou associé à Chara braunii, peut être en contact avec un groupement à Littorella ou des groupements du Potamion pectinati.

Combinaison caractéristique d'espèces

Nitella hyalina (DC.) C. Agardh ; Chara braunii C.C. Gmel.

Synchorologie

Association surtout présente en Europe occidentale.
Aquitaine : lacs littoraux de Gironde et des Landes (LAFON in MANGEAT 2015) ; Bretagne [Finistère, Ille-et-Vilaine (Corillion, 1957)] ; Centre [Indre : la Brenne (Rallet, 1935 ; Corillion & Guerlesquin, 1969)] ; Corse [Corse du Sud : basse vallée de la Solenzara (Lambinon et al., 1989)] ; Île‑de‑France (Fernez & Causse, 2015) ; Languedoc-Roussillon [Hérault : sablières de la vallée de l'Hérault (Soulié-Märsche, com. pers., 2011)] ; Limousin [Haute-Vienne : Azat-le-Riz (Chabrol, com. pers., 2008)] ; Lorraine [Vosges : gravières de Jeanménil (Mangeat, 2015)] ; Basse-Normandie [Orne : étang de Chaumont (Corillion, 1957)] ; Pays de la Loire (Corillion, 1950c, 1953c, 1957) ; Poitou‑Charentes [Vienne : Montmorillonnais (Sellier & Lambert, 2012)] ; Provence-Alpes-Côte d'Azur [Bouches du Rhône : Tour du Valat (Guerlesquin & Podlejski, 1980 ; Cohez et al., 2011) ; Saint-Martin-de-Crau, Fos-sur-Mer (Mouronval, com. pers.2011)].

Axes à développer

À rechercher en Aquitaine (près du littoral) ; en Rhône-Alpes, d'après la carte de distribution de Nitella hyalina en France (Guerlesquin & Podlejski, 1980).

Bibliographie

Felzines J.-C. & Lambert E., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Charetea fragilis Fukarek 1961. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 133-188. (Source)

 Felzines J.-C. & Lambert E., 2016. Contribution au prodrome des végétations de France : modification de la structure syntaxinomique des Charetea et compléments. J. Bot. Soc. Bot. France, 74 : 41-55. (Source)

Cohez D., Chauvelon P., Yavercovski N. & Ernoul L., 2011. Plan de Gestion 2011 – 2025 RNR Tour du Valat, Section A., Diagnostic du site, 151 p. ; annexes, 168 p.

Corillion R. & Guerlesquin M., 1969

Corillion R., 1949a, 1950c, 1953c, 1957

Fernez T. & Causse G., 2015. Synopsis phytosociologique des groupements végétaux d’Île‑de‑France. Version 1 ‑ avril 2015. Conservatoire botanique national du Bassin parisien ‑ Muséum national d’Histoire naturelle, délégation Île‑de‑France, Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie Île‑de‑France. 89 p.

Golub V.B. et al., 1991

Guerlesquin M. & Podlejski V., 1980

Lambinon J. et al., 1989

Mangeat M., 2015. Contribution à la connaissance de la Characée Nitella hyalina (De Candolle) C. Agardh, 1824, dans le nord‑est de la France. Les Nouvelles Archives de la Flore jurassienne et du nord‑est de la France, 12 : 49‑62.

Rallet L., 1935.

Sellier Y. & Lambert É., 2012. Initiation à l’étude des characées ‑ Exemple appliqué la réserve naturelle du Pinail. Document interne Réserve naturelle du Pinail – GEREPI, 69 p.