Cistetum crispi Loisel 1971

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Mal précisée ; sols à texture sableuse à rocailleuse.

Nom cité du syntaxon

Cistetum crispi Loisel 1971 (Ann. Univ. Provence, Sci. 46 : 68).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 8 du tab. IV in Loisel (1971, Ann. Univ. Provence, Sci. 46 : 70).

Physionomie

Lande assez dense, dominée par Cistus crispus, C. salviifolius et Lavandula stoechas ; une composante thérophytique assez riche peut y être associée.

Combinaison caractéristique d'espèces

Cistus crispus, C. salviifolius, Erica arborea et Lavandula stoechas subsp. s.

Variations

- typicum, différencié négativement, sur substrat plutôt sableux ;
- sedetosum anopetali Loisel 1971 (Ann. Univ. Provence, Sci. 46 : 68), typifié par le rel. 2 (lectotypus nominis) du tab. IV in Loisel (1971, Ann. Univ. Provence, Sci. 46 : 70), différencié par Sedum anopetalum, Ruta angustifolia, Dorycnium pentaphyllum, Anthericum liliago, Euphorbia spinosa, sur substrat plutôt rocailleux et plus grossier.

Synchorologie

- territoire d’observation : décrit initialement de Provence (Loisel, 1971, 1976), incluant les îles d’Hyères (où il est devenu très fragmentaire) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Moderniser la description en distinguant la lande proprement dite des fourrés plus hauts ; affiner la synécologie.

Bibliographie

de Foucault B., Argagnon O. & Paradis G., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Cisto ladaniferi – Lavanduletea stoechadis Braun-Blanq. in Braun-Blanq., Molin. & Wagner 1940. J. Bot. Soc. Bot. France, 57 : 59-82. (Source)

Loisel R., 1971, 1976.