Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Veronico longifoliae - Euphorbietum palustris Korneck 1963

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Mégaphorbiaie basiphile continentale de grande vallée.

Nom cité du syntaxon

Veronico longifoliae - Euphorbietum palustris Korneck 1963 (Beitr. Naturk. Forsch. Südwestdeutschland 22 : 23), incl. Veronico longifoliae - Filipenduletum ulmariae Tüxen & Hülbusch 1968 apud Dierschke 1968 (Mitt. Flor.-soz. Arbeitsgem. 13 : 55).

Physionomie

Végétation dense, souvent dominée par les deux taxons éponymes, ainsi que Filipendula ulmaria, Valeriana officinalis subsp. repens.

Combinaison caractéristique d'espèces

Veronica longifolia, Euphorbia palustris, Lysimachia vulgaris, Filipendula ulmaria, Lythrum salicaria.

Variations

- typicum Korneck 1963 (Beitr. Naturk. Forsch. Südwestdeutschland 22 : 24), différencié négativement, plus mésohygrophile ;
- caricetosum acutiformis Korneck 1963 (Beitr. Naturk. Forsch. Südwestdeutschland 22 : 24), non typifié, différencié par la laîche éponyme, Carex disticha, Senecio paludosus, plus hygrophile au contact de magnocariçaies.

Synchorologie

- territoires d’observation : décrite d’Allemagne (Korneck, 1963 ; Dierschke, 1968), à rechercher en Alsace, dans la vallée du Rhin ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Remarques

Typification, étude éventuelle en Alsace à développer.

Bibliographie

de Foucault B., 2011. Contribution au prodrome des végétations de France : les Filipendulo ulmariae – Convolvuletea sepium Géhu & Géhu-Franck 1987. J. Bot. Soc. Bot. France, 53 : 73-137 (Source)

Dierschke H., 1968

Korneck D., 1963.