Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Filipendulo ulmariae - Geranietum palustris Koch 1926

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Mégaphorbiaie psychrophile et plus ou moins turficole des montagnes centre-européennes.

Nom cité du syntaxon

Geranio palustris - Filipenduletum ulmariae Koch 1926 (Jahrb. St-Gall Naturw. Ges. 61 : 116) nom. inv. prop. (art. 10b).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. in Koch 1926 (Jahrb. St-Gall Naturw. Ges. 61 : 117).

Physionomie

Végétation surtout dominée par Filipendula ulmaria, parfois Geranium palustre, Phragmites australis, Equisetum palustre.

Combinaison caractéristique d'espèces

Geranium palustre, Cirsium oleraceum, Filipendula ulmaria, Crepis paludosa.

Synchorologie

- territoires d’observation : décrit des Alpes centrales (Koch, 1926 ; Libbert, 1932 ; Oberdorfer, 1957, 1983 ; Neuhäusl & Neuhäuslová-Novotná, 1975...), indiqué dans le Jura du Doubs (J.-M. Royer, comm. pers., février 2009) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

À étudier en France et à distinguer de syntaxons sympatriques tels que l'Aconito napelli - Filipenduletum ulmariae Gallandat 1982.

Bibliographie

de Foucault B., 2011. Contribution au prodrome des végétations de France : les Filipendulo ulmariae – Convolvuletea sepium Géhu & Géhu-Franck 1987. J. Bot. Soc. Bot. France, 53 : 73-137 (Source)

Koch W., 1926

Libbert W., 1932

Neuhäusl R. & Neuhäuslová-Novotná Z., 1975

Oberdorfer E., 1957, 1983.