Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Crassulo tillaeae - Saginetum apetalae Rivas-Mart. 1975

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse acidiphile des sols sablonneux à sablo-limoneux bien drainés, tassés, pouvant dériver de pelouses plus oligotrophiles sous l’effet du piétinement sous climats méditerranéen à thermo-atlantique.

Nom cité du syntaxon

Crassulo tillaeae - Saginetum apetalae Rivas-Mart. 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 127, 135).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 3 du tab. 5 in Rivas-Martínez 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 134).

Physionomie

Pelouse rase, ponctuelle à linéaire, moyennement à assez dense, d’optimum vernal, fugace, assez riche en espèces pour un syntaxon de cette classe, qui attire souvent l’attention par le rouge vif des plaques couchées de Crassula tillaea.

Combinaison caractéristique d'espèces

Crassula tillaea, Sagina apetala, Polycarpon tetraphyllum subsp. t., Poa annua.

Variations

- typicum Rivas-Mart. 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 135), typifié par le type de l’association, dépourvu de différentielles positives, préfèrant les sols assez sablonneux ;
- bryetosum argentei Rivas-Mart. 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 135), typifié par le rel. 12 (lectotypus nominis) du tab. 5 in Rivas-Martínez 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 134), différencié par Bryum argenteum et, plus faiblement, B. erythrocarpum, d’affinités plus sciaphiles ;
- euphorbietosum maculatae Rivas-Mart. 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 135), typifié par le rel. 15 (lectotypus nominis) du tab. 5 in Rivas-Martínez 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 134), différencié par son espèce éponyme, sous climats plus chauds et moins continentaux ;
- trifolietosum suffocati Rivas-Mart. 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 135), typifié par le rel. 16 (lectotypus nominis) du tab. 5 in Rivas-Martínez 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 134), différencié par son espèce éponyme, des substrats plus évolués et un peu plus riches en humus.

Synchorologie

- territoires d’observation : secteurs ouest- et centre-méditerranéens (péninsule Ibérique : Rivas-Martínez, 1975 ; Italie : Brullo, 1979) à thermo-atlantiques ; en France, l’association est connue du sud-ouest et du Centre-Ouest (observations inédites de l’auteur en secteur ligérien) jusqu’au Cotentin Nord-occidental (Provost, 1978, sous le trifolietosum suffocati, sans Polycarpon tetraphyllum subsp. t. dans ces relevés, bien que ce taxon soit localement présent (Provost, 1998, 2 : 180)), jusqu’au Morvan et peut-être l’Auxerrois (Royer et al., 2006 : 105), le Bassin parisien (E. Catteau, comm. orale) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Synchorologie en France à préciser.

Bibliographie

de Foucault B., 2010. Contribution au prodrome des végétations de France : les Polygono – Poetea annuae Rivas-Mart. 1975 corr. Rivas-Mart. et al. 1991. J. Bot. Soc. Bot. France, 49 : 55-72. (Source)

Brullo S., 1979

Provost M., 1978

Rivas-Martínez S., 1975

Royer J.-M. et al., 2006