Simethido mattiazzii - Serapiadetum linguae B. Foucault, Paradis & Pozzo di Borgo 2012

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse acidicline méditerranéenne développée sur substrat meuble assez peu profond, mais suffisamment pour le développement de géophytes.

Nom cité du syntaxon

Simethido mattiazzii - Serapiadetum linguae de Foucault, Paradis & Pozzo di Borgo hoc loco.

Type nomenclatural

Typus nominis : rel. 13 du tab. 27 in Paradis & Pozzo di Borgo (2005, J. Bot. Soc. Bot. France 30 : 82).

Physionomie

Pelouse d’optimum vernal, suffisamment ouverte pour accueillir, au moins pour ce qui en est connu, une communauté thérophytique bien structurée (Tuberario guttatae - Plantaginetum bellardii Aubert & Loisel 1971 anthoxanthetosum ovati Paradis & Pozzo di Borgo 2005).

Combinaison caractéristique d'espèces

Serapias lingua, S. cordigera, Simethis mattiazzii, Asphodelus aestivus, Anacamptis morio s.l., Ambrosinia bassii, Romulea columnae, Leontodon tuberosus.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon reconnu du sud-est de la Corse (réserve naturelle des Tre Padule ; Paradis & Pozzo di Borgo, 2005) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Remarques

Seule association suffisament connue. D'autres associations sont à définir en Provence siliceuse à partir des syntaxons rangés initialement dans le Serapiadion (Aubert & Loisel 1971).

Bibliographie

de Foucault B., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Nardetea strictae Rivas Goday in Rivas Goday & Rivas-Mart. 1963. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 241-344. (Source)

Paradis G. & Pozzo di Borgo M.-L., 2005.