Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Laguro ovati - Brometum rigidi Géhu & Géhu-Franck 1985

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Friche assez fortement nitrophile apparaissant traditionnellement sur les sites d’exploitation goémonière et plus récemment lors de l’anthropisation des arrière-dunes littorales.

Nom cité du syntaxon

Laguro ovati - Brometum rigidi Géhu & Géhu-Franck 1985 (Colloq. Phytosociol. XII : 7), incl. Laguro ovati - Raphanetum maritimi Géhu & Géhu-Franck 1985 (Colloq. Phytosociol. XII : 13).

Synonymes

Raphanetum maritimi Géhu & Géhu-Franck 1969 (Vegetatio XVIII (1-6) : 147) nom. inval. (art. 2b, 7).

Type nomenclatural

Rel. 8 du tab. 4 in Géhu & Géhu-Franck (1985, Colloq. Phytosociol. XII : 10).

Physionomie

Friche moyennement dense à fermée (40-100 %), en voile, surtout dominée par Lagurus ovatus et Bromus rigidus.

Combinaison caractéristique d'espèces

Lagurus ovatus, Geranium molle, Raphanus raphanistrum subsp. landra, Bromus rigidus.

Variations

- typicum (Laguro ovati - Brometum rigidi s.s.), faiblement différencié par Hordeum murinum subsp. leporinum et Bromus
madritensis, lié à des stations moins marquées et moins dégradées que le suivant ;
- raphanetosum maritimi (Géhu & Géhu-Franck 1985) st. nov. [corresp. syntax. : Laguro ovati - Raphanetum maritimi Géhu & Géhu-Franck 1985], typifié par le rel. 4 (typus nominis) du tab. 7 in Géhu & Géhu-Franck (1985, Colloq. Phytosociol. XII : 16), différencié par l’optimum du taxon éponyme, lié à des stations plus fortement dégradées.

Synchorologie

- territoires d’observation : syntaxon de répartition littorale atlantique, au moins du Massif armoricain à la frontière belge (Géhu & Géhu-Franck, 1985 ; Géhu, 2000) ; cartographie in Géhu & Géhu-Franck (1985 : 9, carte 3, 18, carte 5) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Bibliographie

de Foucault B., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Sisymbrietea officinalis Korneck 1974. J. Bot. Soc. Bot. France, 58 : 55-116. (Source)

Géhu J.-M. & Géhu J., 1969

Géhu J.-M. & Géhu-Franck J., 1985.

Géhu J.-M., 2000