Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Plantagini afrae - Lamarckietum aureae Paradis, Panaïotis & Piazza 2014

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse subnitrophile, se situant, le plus souvent, sur des pentes face à la mer et exposées aux embruns, tout au moins lors des épisodes de tempêtes. Le substrat est grossier, composé de cailloutis ou de gravillons ; il s’assèche très vite au cours du printemps, ce qui est une cause de la petite taille des espèces.

Nom cité du syntaxon

Plantagini afrae - Lamackietum aureae Paradis et al. 2014 (Doc. Phytosoc., série 3, 1 : 381 ; ‘Plantagino…’ art. 41b).

Type nomenclatural

Rel. 8 du tab. 14 in Paradis et al. (2014, Doc. Phytosoc., série 3, 1 : 380), désigné par les auteurs (2014 : 381).

Physionomie

Pelouse basse, de 5 à 15 cm de hauteur, à recouvrement variable (de 60 à 90 %) suivant le substrat. Les annuelles sont très nombreuses et imposent leur physionomie. Parmi elles, Plantago afra et Lamarckia aurea sont quasiment constantes et leur abondance n’est pas négligeable.

Combinaison caractéristique d'espèces

Plantago afra, Lamarckia aurea.

Synchorologie

- territoire d'observation : syntaxon observé en Corse sur l'île de Pinareddu, sur l'île Mezzu Mare, sur la colline de la Parata et sur le littoral de Capo di Feno, probablement présent sur d’autres sites (Paradis et al., 2014) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Remarques

En ce qui concerne la syntaxonomie, Paradis et al. (2014) précisent que l’inclusion de l'association dans l’Echio lycopsis-Galactition tomentosae n’est pas satisfaisante, cette alliance ayant été définie pour les communautés du midi de la France. Selon ces auteurs, il faudrait créer, au sein des Brometalia rubenti-tectorum, une alliance nouvelle pour la Corse.

Bibliographie

 de Foucault B., 2016. Errata et compléments à propos du Prodrome des végétations de France, troisième note. J. Bot. Soc. Bot. France, 75 : 53-61. (Source)

Paradis G., Panaiotis Ch. & Piazza C., 2014. Contribution à la connaissance de la végétation thérophytique du littoral rocheux de la Corse (Saginetea maritimae, Tuberarietea guttatae, Sisymbrietea officinalis). Doc. Phytosoc., série 3, 1 : 353‑391. (Source)