Carici piluliferae - Nardetum strictae Michalet & Philippe ex Thébaud, Roux, Bernard & Delcoigne 2014

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Peu d’indications écologiques sont précisées par les auteurs ; pelouse acidiphile de l’étage subalpin inférieur.

Nom cité du syntaxon

Carici piluliferae - Nardetum strictae Michalet & Philippe ex Thébaud, Roux, Bernard & Delcoigne 2014 (Guide d’interprétation… : 173).

Synonymes

Carici piluliferae - Nardetum strictae Michalet & Philippe 1996 (Colloq. Phytosoc. XXIV : 444) nom. inval. (art. 3o, 5).

Type nomenclatural

Rel. 8 du tab. 3 in Michalet & Philippe (1996, Colloq. Phytosoc. XXIV : 462) désigné par Thébaud et al. (2014 : 173).

Physionomie

Pelouse assez fermée, où des hémicryptophytes se partagent l’espace avec des chaméphytes de landes (Vaccinium myrtillus, Genista pilosa, Calluna vulgaris), surtout dominée par Nardus stricta, secondairement par Avenella flexuosa.

Combinaison caractéristique d'espèces

Galium saxatile, Carex pilulifera subsp. p., Gentiana lutea subsp. l., Meum athamanticum, Scorzoneroides pyrenaica, Nardus stricta, Arnica montana, Dianthus seguieri subsp. pseudocollinus, Jasione laevis.

Variations

- typicum, différencié par Bistorta offcinalis, Festuca rubra subsp. r., Epikeros pyrenaeus, en situation froide d’ubac ;
- serratuletosum tinctoriae Michalet & Philippe ex Thébaud, Roux, Bernard & Delcoigne 1994 (Guide d’interprétation… : 173) [syn. : serratuletosum tinctoriae Michalet & Philippe 1996 (Colloq. Phytosoc. XXIV : 444) nom. inval. (art. 3o, 5)], typifié par le rel. 14 du tab. 3 in Michalet & Philippe (1996, Colloq. Phytosoc. XXIV : 462) désigné par Thébaud et al. (2014 : 173), différencié essentiellement par Serratula tinctoria, Festuca lemanii, Campanula scheuchzeri subsp. lanceolata, Viola lutea subsp. l., Alchemilla saxatilis, Achillea millefolium, en situation plus chaude d’adret.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon décrit des monts Dore, entre 1 430 et 1 800 m d’altitude (Michalet & Philippe, 1996 ; Thébaud et al., 2014) ;
- sous‑associations ou variantes géographiques : ‑.

Axes à développer

Synécologie globale de l’association.

Bibliographie

 de Foucault B., 2016. Errata et compléments à propos du Prodrome des végétations de France, quatrième note. J. Bot. Soc. Bot. France, 75 : 63-68. (Source)

Michalet R. & Philippe Th., 1996. Les landes et les pelouses acidiphiles de l’étage subalpin des monts Dores (Massif central français) : syntaxonomie et potentialités dynamiques. Colloq. Phytosoc. XXIV, Fitodinamica : 433‑471.

Thébaud G., Roux C., Bernard Ch.‑E. & Delcoigne A., 2014. Guide d’identification des végétations du nord du Massif central. Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont‑Ferrand, 274 p.