Batrachietum rionii Hejný & Husák in Dykyjová & Květ 1978

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Ass. pionnière des eaux stagnantes peu à moyennement profondes (0,20-2 m), particulièrement dans les plans d’eau artificiels (étangs, gravières, carrières abandonnées) ; neutro-basiphile (pH 7-8,5), parfois oligohalophile, méso-eutrophile.

Nom cité du syntaxon

Batrachietum rionii Hejný & Husák in Dykyjová & Květ 1978 (Ecol. Stud. 28 : 39).

Type nomenclatural

Un seul rel. (holotypus : art. 18a) in Hejný & Husák, 1978 (repris col. 1, tab. 6 in Passarge, 1992a : 507).

Physionomie

Végétation héliophile, vivace ouverte paucispécifique, dominée par Ranunculus rionii à feuilles toutes découpées en segments filiformes (myriophyllide) flottant sous la surface, associé en surface à Lemna minor (pleustophyte) et en strate inférieure à Stuckenia pectinata (potamide) et parfois à des charophytes (Chara intermedia, Nitella syncarpa).

Combinaison caractéristique d'espèces

Ranunculus rionii.

Synchorologie

Distribution médio-européenne subcontinentale- continentale. Ass. localisée dans le nord-est de la France où elle est très rare : Alsace [Bas-Rhin : Lauterbourg (Wolff, 1989)] ; Champagne-Ardenne [Marne (J.-M. Royer, com. pers., 2013)] ; Lorraine [Moselle (Wolff, 1989)]

Bibliographie

Hejný S. & Husák Š., 1978 ; Passarge H., 1992a ; Wolff P., 1989.

Bibliographie

 Felzines J.-C., 2016. Contribution au prodrome des végétations de France : les Potametea Klika in Klika & V. Novák 1941. Colloq. phytosoc., série 3, 3 : 218-437. (Source)