Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

III.1.1.1. - Association à Ruppia cirrhosa et/ou Ruppia maritima

Typologie des biocénoses benthiques méditerranéennes de la Convention de Barcelone

Description

Les Ruppia sont des Phanérogames qui vivent immergées sur des fonds sableux ou vaseux. Ce genre est cosmopolite et les espèces Ruppia cirrhosa et Ruppia maritima sont présentes dans l’ensemble de l’Europe et de la Méditerranée.
Ruppia maritima est plutôt fréquente dans les milieux périphériques temporaires, les eaux peu profondes présentent des salinités faibles (essentiellement de 5 à 20g/l, n’excédant jamais 30g/l). Elle est accompagnée de Zannichellia palustris et Chara aspera. Dans les zones aux salinités les plus élevées, R. maritima est accompagnée d’Althenia filiformis et R. cirrhosa apparaît. La faune a des affinités avec celles des eaux douces et est dominée par des Insectes (Hétéroptères, Odonotes, Diptères).
Ruppia cirrhosa est rencontrée dans des milieux permanents ou semi-permanents (assèchement court), soumis à des conditions de salinités variables, essentiellement entre 5 et 35 g/l, mais supportant des milieux sursalés. En fonction de la salinité, R. cirrhosa peut être accompagnée de R. maritima, Potamogeton pectinatus et/ou Zostera noltii, (et Cymodocea nodosa). La faune accompagnatrice est celle des milieux saumâtres euryhalins et eurythermes.

Localisation

Cette Association se rencontre dans des marais, étangs et lagunes à salinité très variable, dans l'espace et dans le temps, éventuellement dans des estuaires. La salinité variant entre quelques grammes par litres jusqu'à 35 g/l..

Principaux critères de reconnaissance

Présence de Ruppia cirrhosa et/ou Ruppia maritima.

Confusions possibles

Les seules confusions possibles sont liées à la plus ou moins grande abondance de Zostera et de Potamogeton.

Intérêt pour la conservation

Les peuplements de Ruppia offrent une source de nourriture importante pour les oiseaux, des zones de frai pour les poissons, des abris pour les alevins et sont le support de nombreux invertébrés.

Tendances et menaces

La vulnérabilité et les menaces sur cette Association sont celles de la Biocénose de rattachement et notamment les remblaiements et activités d'urbanisation.

Gestion et statut de conservation

Surveillance de la qualité des eaux et des apports directs ou indirects de polluants et matériaux solides.

Auteurs de la fiche

D. BELLAN-SANTINI, G. BELLAN, J. G. HARMELIN

Bibliographie

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Classification des biocénoses benthiques marines de la région Méditerranéenne. CAR/ASP, Tunis, 13 p. (Source)

PNUE, PAM, CAR/ASP, 2006. Liste de référence des types d’habitats pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la conservation. CAR/ASP, Tunis, 4 p. (Source)

 PNUE, PAM, CAR/ASP, 2007. Manuel d’interprétation des types d'habitats marins pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d’intérêt pour la Conservation. Pergent G., Bellan-Santini D., Bellan G., Bitar G. et Harmelin J.G. eds., CAR/ASP publ., Tunis, 199 p. (Source)

ARDIZZONE G.D., 1988. Dalla conoscenza alla gestione degli ambienti lagunari. L’intervento della Univer-sità di Roma nei laghi costieri laziali : 127-136. In : 1988. Le lagune costiere : ricerca e gestione. CARRADA G.C., CICOGNA F., FRESI E., (Editors). CLEM Pubblicazioni, Massalubrense : 1-254.

 BELLAN-SANTINI D., LACAZE J.C., POIZAT C., 1994. Les biocénoses marines et littorales de Méditerranée, synthèse, menaces et perspectives. Collection Patrimoines Naturels. Secrétariat de la Faune et de la Flore/M.N.H.N., 19 : 1-246.

BIANCHI C.N., 1988. Tipologia ecologica delle lagune costiere italiane : 57-66. In : 1988. Le lagune costiere : ricerca e gestione. CARRADA G.C., CICOGNA F., FRESI E., (Editors). CLEM Pubblicazioni, Massalubrense : 1-254.

BRAMBATI A., FONDA UMANI S., OLIVOTTI R., OREL G., PERCO F., SPECCHI M., 1988. Principi e proposte di gestione di ambienti lagunari alto-Adriatici : la laguna di Grado e Marano : 157-190. In : 1988. Le lagune costiere : ricerca e gestione. CARRADA G.C., CICOGNA F., FRESI E., (Editors). CLEM Pubblicazioni, Massalubrense : 1-254.

CARRADA G.C., CICOGNA F., FRESI E., 1988. Le lagune costiere : ricerca e gestione. CLEM Pubblicazioni, Massalubrense : 1-254.

GIACCONE G., ALONGI G., PIZZUTO F., COSSU A., 1994. La vegetazione marina bentonica fotofila del Mediterraneo: II. Infralitorale e Circalitorale: Proposte di aggiornamento. Boll. Accad. Gioenia Sci. Nat. Catania, (27) 346: 111-157.

GIACCONE G., ALONGI G., PIZZUTO F., COSSU A., 1994. La vegetazione marina bentonica sciafila del Mediterraneo : III. Infralittorale e Circalittorale. Boll. Acc. Gioenia sci. nat. 27 (346) : 201-227.

GRILLAS P., AUBRY I., MESLEARD F., 2002. Guide méthodologique de gestion des lagune méditerranéennes. Tome 2 : Les espèces. 1ère partie : La Végétation : 13-52, in : Sauvegarde des étangs littoraux du Languedoc-Roussillon. Région Languedoc-Roussillon, Montpellier.

GUÉLORGET O. et PERTHUISOT J.P., 1993 - Le domaine paralique. Expressions géologiques, biologiques et économiques du confinement. Trav. Lab. Géol. ENS, Paris, 232p.

 PERES J.M., PICARD J., 1964. Nouveau manuel de bionomie benthique de la Méditerranée. Rec Trav. Stat. Mar. Endoume, 31 (47) : 1-137.

PIGNATTI S., 1953. Introduzione allo studio fi tosociologico della pianura veneta orientale con particolare riguardo alla vegetazione litoranea. Arch. Bot. 28/29 : 1-169.

PIGNATTI S., 1962. Associazioni di alghe marine sulla costa veneziana. Mem. Ist. Ven. Sci. Lett. Arti Venezia, 33 : 3-131.

VERHOEVEN J.T.A., 1980. The ecology of Ruppia-dominated communities in western Europe. II. Synecological classification, structure and dynamics of the macroflora and macrofauna communities. Aquatic Biology, 8 : 1-85.