Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Cardaminetea hirsutae Géhu 1999

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Végétation naturelle d’ourlets thérophytiques hémisciaphiles nitrophiles, thermophiles à mésothermophiles, d’assez
faible biomasse, riche en Apiaceae (Anthriscus, Sison, Petroselinum, Torilis, Scandix, Drusa...), Caprifoliaceae herbacées (ex-Valerianaceae : Centranthus, Fedia, Valerianella), Rubiaceae (Galium, Sherardia, Theligonum, Valantia), Geraniaceae (Geranium), Brassicaceae (Arabidopsis, Arabis, Barbarea, Calepina, Cardamine, Cochlearia, Erophila, Thlaspi), Crassulaceae (Sedum, Aichryson)...

Nom cité du syntaxon

CARDAMINETEA HIRSUTAE Géhu 1999 (Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest NS 30 : 35).

Synonymes

Cardamino hirsutae - Geranietea purpurei (Rivas-Mart. et al. 1999) Rivas-Mart. et al. 2002 (Itin. Geobot. 15 : 487) nom. illeg. (art. 22).

Type nomenclatural

Typus classis : Geranio purpurei - Cardaminetalia hirsutae Brullo in Brullo & Marceno 1985 (Coll. Phytosociol. XII : 25).

Combinaison caractéristique d'espèces

On peut considérer que cette classe est caractérisée par Cardamine hirsuta, Arabidopsis thaliana, Erophila verna, Fumaria muralis subsp. boraei, Sedum rubens, Geranium molle, G. rotundifolium, G. lucidum (qui manque toutefois dans quelques unités en limite chorologique de la classe),
Myosotis ramosissima, Anthriscus caucalis, Veronica arvensis.

Bibliographie

de Foucault B., 2009. Contribution au prodrome des végétations de France : les Cardaminetea hirsutae Géhu 1999. J. Bot. Soc. Bot. France, 48 : 49-70. (Source)