6210 - Sous-type 1 - Pelouses steppiques subcontinentales

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractères généraux

Il s’agit de pelouses sèches à caractère steppique, installées sur des substrats riches en base dans les vallées internes ouest-alpines à climat continental.
Ce type d’habitat, représentatif du domaine biogéographique alpin, est ici en limite occidentale de son aire de répartition et se cantonne à quelques grandes vallées alpines et à leurs affluents : Durance, Maurienne, Tarentaise, Briançonnais, Queyras. En marge occidentale de ces secteurs, et faisant la transition avec les pelouses calcicoles ouest-européennes, les pelouses des Baronnies et du Buech ont été rattachées à cet habitat.
Pour la plupart, issues de la déforestation de chênaies pubescentes ou de l’abandon de terrasses agricoles, elles sont entretenues par un pâturage ovin extensif. La ressource fourragère est de particulièrement bonne qualité au printemps, du fait de la présence de Légumineuses.

Déclinaison en habitats élémentaires

Ce type d’habitat comprend plusieurs associations de pelouses sèches regroupées en fonction des grandes vallées alpines.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

Bensettiti F., Boullet V., Chavaudret-Laborie C. & Deniaud J. (coord.), 2005. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 4 - Habitats agropastoraux. Volume 2. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 487 p. + cédérom. (Source)

ALLIER C., 1971 - La végétation des terrasses quaternaires du bassin moyen du Buech. Actes coll. Flore vég. chaînes alp. et jurass. (juin 1970), Ann. Litt. Univ. Besançon : 81-108. Paris.

BRAUN-BLANQUET J., 1922. – Une reconnaissance phytosociologique dans le Briançonnais. Bull. Soc. Bot. France. 69 : 77-103. Session extraordinaire du Briançonnais.

BRAUN-BLANQUET J., 1961. – Die inneralpine Trockenvegetation von der Provencebis sur Steiermark (La végétation des vallées sèches à l’intérieur des Alpes et son origine). Geobot. Selecta Tüxen., 1 : 1-273.

CERPAM, 1996 - Guide pastoral des espaces naturels du sud-est de la France - CERPAM/Méthodes et communication, novembre 1996, 254 p.

CHAMBRE D’AGRICULTURE DE LA DRÔME, SYNDICAT D’AMÉNAGEMENT DES BARONNIES, 1997. – Opération locale des Baronnies : cahier des charges.

Conservatoire du patrimoine naturel de Savoie – Proposition de plan de gestion des pelouses steppiques du site des Forts de l’Esseillon – CPNS.

DELARZE R., GONSETH Y. & GALLAND P., 1998.- Guide des milieux naturels de Suisse. Écologie, menaces, espèces caractéristiques. Delachaux & Niestlé, Lausanne, 413 p.

DESCATOIRE P., 1997. – Évolution de la biodiversité liée aux agrosystèmes pastoraux en voie d’abandon : l’exemple des coteaux steppiques sur les versants d’adret de la Romanche ; étude de la répartition et de l’écologie d’une espèce steppique : Stipa pennata – Mémoire de DEA « Gestion des espaces montagnards : Société et environnement » – Institut de géographie alpine – Grenoble – 109 p.

DROUOT E., 1998 – Document d’objectifs Natura 2000 « Vallées de la Haute Durance et du Guil » – Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance – 186 p.

DROUOT E., 1999. – Documents d’objectifs Natura 2000. Site LIFE « Vallées de la Haute Durance et du Guil ». Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance. 3 vol., 73 p. + 64 p. + annexes.

FRITSCH R., 1986a. – Les pelouses thermophiles de Haute-Maurienne à Stipe et Pâturin de Carniole. Bull. Soc. Hist. Nat. Savoie, 174 : 11-18.

FRITSCH R., 1986b. – Les pelouses thermophiles de Haute-Maurienne à Stipe et Pâturin de Carniole. Bull. Soc. Hist. Nat. Savoie, 175 : 33-37.

GARDE L., 1990. – Ressources pastorales en Haute-Provence et modélisation de la relation végétation/troupeau – Thèse de doctorat 3e cycle – Université de Provence Aix-Marseille 3 – CERPAM – 172 p.

GARDE L., 1992. – Pâturage et richesse biologique, bilan d’un aménagement pastoral : les crêtes du Grand Lubéron 1982 – 1991 – CERPAM, parc naturel régional du Lubéron – 45 p.

GAULTIER C., 1989. – Relations entre pelouses eurosibériennes (Festuco-Brometea Br.-Bl. et Tx. 43) et groupements méditérranéens (Ononido-Rosmarinetea Br.-Bl. 47). Étude régionale (Diois) et synthèse sur le pourtour méditerranéen nord-occidental. Thèse de docteur en sciences de l’université d’Orsay, 2 vol. (230 p de texte + 119 p d’annexes) + 15 tableaux phytosociologiques et 39 cartes factorielles.

LAVAGNE A., ARCHILOQUE A. BOREL L., DEVAUX J.-P., MOUTTE P. avec la coll. de CADEL G., 1983 - La végétation du parc naturel régional du Queyras. Commentaires de la carte phytoécologique au 1/50 000e. Rev. Biol. Ecol. Mediterranea, X (3) : 175-248.

MEYER D., 1981. – La végétation des vallées de Vallouise, du Fournel et de la Biaysse (Pelvoux oriental, Hautes-Alpes). Analyse phytosociologique et phytogéographique des étages collinéen, montagnard et subalpin. Thèse 3e cycle, doc. univ. Provence, Aix-Marseille 1, 176p.

PORTE M., 1994-1995. – Étude des formations végétales et de la situation pastorale : proposition de mise en valeur des pelouses sommitales de la montagne de Lure (Haute-Provence) – ONF, CERPAM, IUP génie de l’environnement – Spécialisation en écologie – Rapport de stage – Université de Provence – 31 p.

RUELLAN A., 1996. – Étude agro-pastorale et gestion conservatoire des pelouses steppiques de la Haute-Vallée de la Durance (Hautes-Alpes) – Mémoire de stage de 3e année, ENSA Rennes, conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance – 44 p.

SENN O., 1988. – Les prairies permanentes des Hautes-Alpes : esquisses d’un typologie floristique, données agronomiques – Association de développement de l’élevage ovin des Hautes-Alpes. 31 p.