Filipendulo ulmariae - Convolvuletea sepium Géhu & Géhu-Franck 1987

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Mégaphorbiaies tempérées planitiaires à montagnardes, méso-eutrophiles, des stations plus ou moins inondables à humides.

Nom cité du syntaxon

FILIPENDULO ULMARIAE - CONVOLVULETEA SEPIUM Géhu & Géhu-Franck 1987 (in del Arco & Wildpret, Vegetación de riberas de agua dulce II : 315), incl. Lathyro pratensis - Vicietea craccae Passarge 1975 (Feddes Repert. 86 (9-10) : 614) p.p.

Synonymes

Lythro salicariae - Calystegietea sepium Klauck 1993 (Not. der Kasseler Schule 31 (1) : 129, ‘... salicarii-...’ art. 41b) nom. illeg. (art. 22)] (tableau 1).

Type nomenclatural

Typus classis : Convolvuletalia sepium Tüxen ex Mucina in Mucina et al. 1993 (Die Pflanzengesellschaften Österreichs I : 231).

Combinaison caractéristique d'espèces

Mégaphorbiaies à Filipendula ulmaria (les subsp. ulmaria et denudata ne sont pas distinguées dans cette synthèse), Deschampsia cespitosa subsp. c., Angelica sylvestris subsp. s., Valeriana officinalis subsp. repens ; en commun avec les Galio aparines - Urticetea dioicae : Urtica dioica ; on peut y ajouter des taxons de latitude moyenne manquant dans l’Aconition septentrionalis : Calystegia sepium subsp. s., Cirsium palustre, Lythrum salicaria, Caltha palustris subsp. p., Heracleum sphondylium subsp. s., Scrophularia auriculata, Eupatorium cannabinum subsp. c.

Bibliographie

de Foucault B., 2011. Contribution au prodrome des végétations de France : les Filipendulo ulmariae – Convolvuletea sepium Géhu & Géhu-Franck 1987. J. Bot. Soc. Bot. France, 53 : 73-137 (Source)