A2.23 - Estrans de sable fin dominés par des amphipodes ou des polychètes

Polychaete/amphipod-dominated fine sand shores

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

Shores of clean, medium to fine and very fine sand, with no coarse sand, gravel or mud present. Shells and stones may occasionally be present on the surface. The sand may be duned or rippled as a result of wave action or tidal currents. The degree of drying between tides is limited, and the sediment usually remains damp throughout the tidal cycle. Typically, no anoxic layer is present. Fine sand shores support a range of species including amphipods and polychaetes. On the lower shore, and where sediments are stable, bivalves such as Angulus tenuis may be present in large numbers. An exceptionally rich fine sand community has been recorded from very sheltered reduced salinity shores in Poole Harbour. Species recorded include Anaitides maculata, Hediste diversicolor, Scoloplos armiger, Pygospio elegans, Tharyx killariensis, oligochaetes, Gammarus locusta, Hydrobia ulvae, Cerastoderma edule and Mya truncata.
Situation: Fine sand communities may be present throughout the intertidal zone on moderately exposed beaches, or they may be present on the lower parts of the shore with mobile sand communities present along the upper shore. A strandline of talitrid amphipods (A2.211) typically develops at the top of the shore where decaying seaweed accumulates.
Temporal variation: Fine sand shores may show seasonal changes, with sediment accretion during calm summer periods and beach erosion during more stormy winter months. There may be a change in sediment particle size structure, with finer sediment grains washed out during winter months, leaving behind coarser sediments.

Descriptif en français

Rivages de sable propre, moyen à fin et très fin, sans sable grossier, gravier ou vase. Des coquilles et des cailloux peuvent être occasionnellement présents en surface. Le sable peut former des dunes ou être ridé du fait de l’action des vagues ou des courants de marée. Le sable sèche peu entre les marées, et les sédiments demeurent généralement humides pendant tout le cycle des marées. Il n’y a en général pas de couche anoxique. Les rivages de sable fin hébergent une variété d’espèces, dont des amphipodes et des polychètes. Dans la partie inférieure du rivage, et là où les sédiments sont stables, des bivalves tels que Tellina tenuis peuvent être présents en grand nombre. Une biocénose de sable fin exceptionnellement riche a été observée sur les rivages très abrités en milieu à salinité réduite à Poole Harbour. Les espèces observées comprennent Phyllodoce (Anaitides) maculata, Hediste diversicolor, Scoloplos (Scoloplos) armiger, Pygospio elegans, Caullereilla killariensis, des oligochètes, Gammarus locusta, Peringia ulvae (anciennement Hydrobia ulvae), Cerastoderma edule et Mya truncata.
Situation : Il peut y avoir des habitats de sable fin dans toute la zone intertidale sur des plages modérément exposées, ou dans la partie inférieure de rivages dont la partie supérieure héberge des biocénoses de sable mobile. Une laisse de mer contenant des amphipodes talitridés (A2.211) se développe typiquement au sommet du rivage avec l’accumulation d’algues en décomposition.
Variations temporelles : Les rivages de sable fin peuvent accuser des variations saisonnières importantes, avec une accumulation de sédiments pendant les mois plus calmes de l’été, et une érosion de la plage du fait des tempêtes pendant les mois d’hiver. La granulométrie des sédiments peut varier, les sédiments plus fins étant emportés pendant les mois d’hiver et ne laissant que les sédiments plus grossiers.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor, D.W., Allen, J.H., Golding, N., Howell, K.L. Lieberknecht, L.M., Northen, K.O. & Reker, J.B. 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough (Source)