Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

A6.61 - Biocénoses des coraux profonds

Communities of deep-sea corals

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

The only community described is Lophelia pertusa, a cold water, reef-forming coral, which has a wide geographic distribution ranging from 55°S to 70°N, where water temperatures typically remain between 4-8°C. These reefs are generally subject to moderate current velocities (0.5 knots). The majority of records occur in the north-east Atlantic. The extent of L. pertusa reefs varies, with examples off Norway several km long and more than 20 m high. These reefs occur within a depth range of 200 - >2000 m on the continental slope, and in shallower waters in Norwegian fjords and Swedish west coast. In Norwegian waters, L. pertusa reefs occur on the shelf and shelf break off the western and northern parts on local elevations of the sea floor and on the edges of escarpments. The biological diversity of the reef community is approximately three times as high as the surrounding soft sediment (ICES, 2003), suggesting that these cold-water coral reefs may be biodiversity hotspots. Characteristic species include other hard corals, such as Madrepora oculata and Solenosmilia variabilis, the redfish Sebastes viviparous and the squat lobster Munida sarsi. L. pertusa reefs occur on hard substrata; this may be Lophelia rubble from an old colony or on glacial deposits. For this reason, L. pertusa reefs can be associated with iceberg plough-mark zones.

Descriptif en français

La seule biocénose décrite est celle à Lophelia pertusa, espèce de coraux froids constructrice de récifs, ayant une large distribution géographique allant de 55°S à 70°N, là où la température de l’eau reste généralement entre 4 et 8°C. Ces récifs sont généralement soumis à des vitesses de courant modérées (0,5 nœuds). La majorité des données d’occurrence se situent dans l’Atlantique nord‐est. L’étendue des récifs à L. pertusa est variable, avec des exemples de plusieurs kilomètres de long et de plus de 20 m de haut en Norvège. Ces récifs se situent à des profondeurs comprises entre 200 et 2000 m sur le talus continental, et dans les eaux moins profondes des fjords norvégiens et de la côte ouest suédoise. Dans les eaux norvégiennes, les récifs à L. pertusa se situent sur le plateau continental et au niveau de la rupture de pente des régions ouest et du nord, au niveau d’élévations locales du fond marin et sur les bords des escarpements. La diversité biologique de la biocénose récifale est approximativement trois fois plus élevée que celle des sédiments alentours (ICES, 2003), suggérant que ces récifs de coraux froids peuvent être des hotspots de biodiversité. Les espèces caractéristiques incluent d’autres coraux durs tels que Madrepora oculata et Solenosmilia variabilis, le grand sébaste Sebastes viviparus et la galathée rose Munida sarsi. Les récifs à L. pertusa se trouvent sur des substrats durs ; qui peuvent être des restes d’anciennes colonies de Lophelia ou sur des dépôts glaciaires. Pour cette raison, les récifs à L. pertusa peuvent être associés aux zones labourées par les icebergs.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

OSPAR, 2004. Proposed amendments to the EUNIS classification of marine habitats (levels 2-4 only). Meeting of the Biodiversity Committee, Bruges, 16-20 February 2004. Annex 8. OSPAR Convention for the Protection of the Marine Environment of the North-East Atlantic. (Source)