(4070 et 4060)-3 - Fourrés à Pinus mugo sur landes à genévrier nain

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Type d’habitat propre aux Alpes-Maritimes (haute vallée de la Roya) et à quelques points des Alpes du sud, à l’étage subalpin.
Établi sur roches calcaires sur des humus bruts relativement épais ou sur roches cristallines.
Sols moyennement profonds dont la partie supérieure est riche en éléments grossiers ; en dessous la texture est limoneuse.
Ph est de l’ordre de 4,5 à 5.
Horizon A, organo-minéral très riche en matière organique (25 à 50 %).
Humus de type dysmoder ; les horizons OF et OH sont épais.

Variabilité

Variabilité selon le substrat de départ :
- substrat siliceux : avec une flore essentiellement acidiphile (cf. liste ci-dessous) ;
- substrat calcaire : l’accumulation de matière organique sur de grandes épaisseurs entraîne une acidification avec l’apparition d’espèces acidiphiles et le maintien de quelques calcicoles : Euphorbe douce (Euphorbia dulcis), Lunetière (Biscutella laevigata)…

Physionomie, structure

Peuplement plus ou moins dense de Pin mugo sur une lande ouverte à Genévrier nain, Myrtilles…
Quelques individus de Mélèze, Arolle, Pin à crochets peuvent apparaître.
La strate herbacée est dispersée, apparaissant dans les trouées de la lande.

Confusions possibles

Avec les fourrés de Pin mugo calcicoles ou acidifiés sans Genévrier nain développé.

Dynamique

Spontanée :
- (Sur calcaires) Éboulis à Thlaspi rodundifolium --> Pelouses à Helictotrichum sempervirens ou sedenense --> Colonisation par le Genévrier nain --> Pénétration du Pin mugo et maturation.
- (Sur silice) Éboulis à Adenostyles leucophylla --> Pelouses à Festuca acuminata, Festuca paniculata --> Colonisation par le Genévrier nain --> Pénétration du Pin mugo et maturation.

Liée à la gestion :
Pas de gestion au niveau de ces milieux marginaux.

Habitats associés ou en contact

Groupements de fentes de rochers (UE : 8210, UE : 8220).
Groupements d’éboulis (UE : 8110, UE : 8120).
Groupements de dalles rocheuses (UE : 8230).
Pelouses à Helictotrichum sempervirens ou H. sedenense.
Pelouses à Festuca acuminata, Festuca paniculata, (Code Corine : 36.331).
Mélézeins, cembraies subalpines (UE : 9420).
Bois de Pin à crochets (UE : 9430).
Landes à Rhododendron ferrugineux et Landes à Genévrier nain (UE : 4060).

Répartition géographique

Haute vallée de la Roya.
Localités disjointes : Vésubie, Ubaye, Queyras, Briançonnais… qui restent à préciser et à étudier sur le plan écologique.

Valeur écologique et biologique

Types d’habitats dont l’aire est très réduite en France et habitats occupant des surfaces limitées ; en limite d’aire en France.
—› Habitat du plus grand intérêt.
Espèce rare en France.
Caractère relictuel de ces milieux qui résultent de peuplements antéglaciaires.
Mosaïque d’habitats variés offrant une grande diversité de situa- tions aux espèces, végétales et animales.

États de conservation

États à privilégier :
Tous les types de peuplements (fermés, ouverts) compte tenu de la rareté du type d’habitat.

Tendances et menaces

Aire actuelle tendant légèrement à d’étendre par colonisation de pelouses plus ou moins ouvertes où le pâturage a cessé.
Peu de menaces dans les situations occupées (Parc national, étage subalpin en zone peu accessible).

Potentialités intrinsèques de production

Il s’agit là de fourrés de haute altitude et non pas de forêts. Qualité et accessibilité des « produits » sont de plus réduites.
Il n’y a pas de gestion de ces peuplements.

Axes de recherche

Travaux à effectuer sur la variabilité taxonomique des populations de Pin mugo.
Parfaire les études phytoécologiques en vallée de la Roya. Préciser l’aire complète de ce type d’habitat par une étude fine des populations.

Bibliographie

Bensettiti F., Rameau J.-C. & Chevallier H. (coord.), 2001. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 1 - Habitats forestiers. Volume 2. MATE/MAP/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 423 p. + cédérom. (Source)