1310-3 - Salicorniaies des prés salés méditerranéens

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractéristiques stationnelles

Berges des lagunes et des étangs saumâtres, pouvant subir un assèchement estival ; cuvettes restant longtemps inondées et fraîches en été.
Milieux polyhalin pouvant subir d’importantes variations de salinité : dessalure, sursalure.
Substrat vaseux à vaso-sableux, halo-eutrophe, parfois mêlé de débris coquilliers ou de dépôts organiques.

Variabilité

Variabilité écologique :
- variabilité liée aux hauts niveaux, dans des zones où le sol est décapé et susceptible d’un réel assèchement en été : association à Soude maritime (Suaeda maritima) et Salicorne patulée (Salicornia patula) (Suaedo maritimae-Salicornietum patulae) ;
- variabilité liée aux vases salées des cuvettes longtemps inondées, restant fraîches l’été : association à Salicorne d’Émeric (Salicornia emerici) (Salicornietum emerici) ;
- variabilité liée aux matelas de matière organique déposés à la limite du flot en bordure des lagunes : association à Soude brillante (Suaeda maritima subsp. splendens) et Soude (Salsola soda) (Suaedo splendentis-Salsoletum sodae) ;
- variabilité liée aux bourrelets et bancs coquilliers mêlés de matière organique, déposés en bordure des lagunes salées : association à Soude brillante (Suaeda maritima subsp. splendens) et Kochie hérissée (Kochia hirsuta) (Suaedo splendentis-Kochietum hirsutae) ;
- variabilité liée aux vases halo-eutrophes en voie d’assèchement en bordure des étangs saumâtres : association à Soude (Salsola soda) (Salsoletum sodae).

Physionomie, structure

Végétation herbacée basse, ouverte, dominée par les espèces annuelles, présentant une seule strate, et dont le recouvrement est variable.
Habitat observable pendant seulement la période estivale, à la fin de laquelle il présente son optimum. Les salicornes annuelles rougissent en été.

Confusions possibles

Aucune confusion possible en Méditerranée.

Dynamique

Spontanée :
Dynamique vers les Salicornietea fruticosae ou les végétations des Juncetea maritimi.

Habitats associés ou en contact

Cet habitat se développe en mosaïque avec les prés salés méditerranéens (Juncetalia maritimi) (UE : 1410).

Répartition géographique

Cet habitat est présent sur l’ensemble du littoral méditerranéen (Corse comprise).
Certaines associations présentent une répartition limitée aux littoraux du Languedoc, de Camargue et de Corse (association à Salicorne d’Émeric).

États de conservation

États à privilégier :
Maintien en l’état des végétations des vases salées.

Tendances et menaces

Forte régression sur le littoral continental, en relation avec les travaux d’aménagements hydrauliques en Camargue et les grands aménagements littoraux du Languedoc.
Vulnérabilité au piétinement (qui reste localisé pour ce type d’habitat).
Destruction de l’habitat résultant du remblaiement des zones humides littorales, de l’urbanisation, des aménagements agricoles, piscicoles et salicoles.

Axes de recherche

Compléments d’inventaires afin de mieux connaître la synchorologie de l’habitat.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

 Bensettiti F., Bioret F., Roland J. & Lacoste J.-P. (coord.), 2004. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 2 - Habitats côtiers. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 399 p. + cédérom. (Source)