Logos SINP

La géodiversité - Quelle géodiversité en France ?

Sur un territoire métropolitain de 550 000 km² auxquels s’ajoutent les territoires d’outre-mer, la France recèle un patrimoine géologique remarquable par sa richesse et sa diversité.

Ce sont d’abord les grands types de structures géologiques qui sont bien représentés : des chaînes de montagnes, massifs anciens (Massif armoricain, Ardennes, Massif central) et chaînes plissées récentes (Alpes et Pyrénées) ; de grands ensembles sédimentaires (Bassin de Paris , bassin du Sud-Est et bassin d’Aquitaine) ; des fossés d’effondrement (Alsace, Limagne). Des témoignagesdes temps géologiques s’étalent sur une période allant de 2,5 milliards d’années à l’Actuel. Les phénomènes géologiques tels que le volcanisme actuel et ancien, le métamorphisme, l’érosion, le transport et le dépôt des sédiments sont bien exprimés en France et dans les territoires d’outre-mer. Tous les types de roches sont présents : roches profondes, volcaniques, métamorphiques, sédimentaires. De nombreuses références mondiales y sont définies : types de roches (lithotypes) et de minéraux, de fossiles ; coupes de référence (stratotypes) … Ainsi la France compte plus de 40 stratotypes. Il faut encore souligner la très grande richesse des gisements paléontologiques et des gisements minéralogiques.

En plus de ce patrimoine in situ, les collections au Muséum national d’histoire naturelle, dans les universités et dans différents musées comportent des millions d’objets géologiques (roches, minéraux, fossiles, carottes de sondage…) ainsi que la documentation qui leur est associée.

Au total, des milliers de sites et objets géologiques répertoriées sur toute la France qui permettent de reconstituer une histoire géologique de plus de 2 milliards d’années.