Logos SINP

FR2112010 - Barrois et forêt de Clairvaux

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : juin 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR2112010

Compilation : 31/10/2005

Mise à jour :

Appelation du site : Barrois et forêt de Clairvaux

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 08/03/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 08/03/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,72917 (E 4°43'45'')
  • Latitude : 48,13472 (N 48°08'4'')
Superficie : 41 156 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 149 m.
  • Max : 372 m.
  • Moyenne : 274 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Aube (77%)
COMMUNES : Ailleville, Arconville, Argançon, Arsonval, Baroville, Bar-sur-Aube, Bayel, Bergères, Bligny, Champignol-lez-Mondeville, Couvignon, Cunfin, Dolancourt, Essoyes, Fontaine, Fontette, Fravaux, Jaucourt, Juvancourt, Lignol-le-Château, Longchamp-sur-Aujon, Longpré-le-Sec, Meurville, Montier-en-l'Isle, Proverville, Saint-Usage, Spoy, Urville, Verpillières-sur-Ource, Ville-sous-la-Ferté, Vitry-le-Croisé, Voigny.

DEPARTEMENT : Haute-Marne (23%)
COMMUNES : Colombey-les-Deux-Églises, Dinteville, Laferté-sur-Aube, Lanty-sur-Aube, Maranville, Montheries, Rennepont, Silvarouvres, Vaudrémont, Villars-en-Azois.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 54%
Autres terres arables 29%
Forêts mixtes 4%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 4%
Forêts de résineux 4%
Prairies ameliorées 3%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

vaste plateau assis sur les calcaires jurassiques, entaillé de vallées

Qualité et importance

Aucune information disponible

Vulnérabilité

Pour les habitats forestiers, la principale menace porte sur le dérangement possible des sites en période de nidification de la cigogne noire, en particulier lorsque les nids ne sont pas localisés avec précision. Le vieillissement des peuplements préalable à la conversion a favorisé les picidés et les espèces inféodées comme la chouette de Tengmalm.

Les habitats ouverts et semi-ouverts sont fréquentés par le busard St-Martin, l'œdicnème criard, le pie-grièche écorcheur ou l'alouette lulu. Certaines prairies humides constituent des zones de nourrissage de la cigogne noire et ne doivent pas être drainées. La variété actuelle des usages agricoles du sol est favorable aux espèces de milieux ouverts et semi-ouverts. Il conviendra de s'assurer à l'avenir qu'une évolution rapide des pratiques ou des usages ne soit pas préjudiciable à certaines espèces. L'extension du vignoble envisagée dans le secteur pourra se faire en intégrant des aménagements spécifiques favorables aux oiseaux présents. 

Pour les milieux humides, la menace porte sur la diminution en surface des habitats faiblement représentés ici et qui hébergent des espèces comme le blongios ou la marouette ponctuée. Les cours d'eau qui hébergent le martin-pêcheur doivent faire l'objet d'une attention particulière pour préserver la qualité de leurs eaux et les berges vives où niche cet oiseau.