Logos SINP

FR2600983 - Vallées de la Cure et du Cousin dans le Nord Morvan

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2600983

Compilation : 31/05/1995

Mise à jour : 25/06/2013

Appelation du site : Vallées de la Cure et du Cousin dans le Nord Morvan

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution du contour : 30/03/2007
  • SIC : publication au JOUE : 12/12/2008
  • ZSC : arrêté en vigueur : 26/03/2015
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,78472 (E 3°47'04'')
  • Latitude : 47,42806 (N 47°25'41'')
Superficie : 4 132 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 148 m.
  • Max : 485 m.
  • Moyenne : 230 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Nièvre (10%)
COMMUNES : Saint-André-en-Morvan.

DEPARTEMENT : Yonne (90%)
COMMUNES : Avallon, Chastellux-sur-Cure, Domecy-sur-Cure, Foissy-lès-Vézelay, Fontenay-près-Vézelay, Magny, Pierre-Perthuis, Pontaubert, Quarré-les-Tombes, Saint-Brancher, Saint-Léger-Vauban, Saint-Père.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts mixtes 61%
Pelouses sèches, Steppes 20%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 15%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%

Autres caractéristiques du site

Aucune information disponible

Qualité et importance

Ce site présente une diversité de milieux et d'espèces intéressantes : il se juxtapose des cours d'eau rapides (Cure, Cousin), des forêts humides de fond de vallon, des pelouses et des dalles rocheuses.

La Cure et le Cousin sont des rivières à eau faiblement minéralisée, habitat de la Lamproie de Planer, du Chabot et de la Mulette.

L'ensemble de la vallée du Cousin présente quelques groupements forestiers rares :
- une aulnaie de bords des eaux avec l'Impatience-ne-me-touchez-pas protégée en Bourgogne, la Doronic d'Autriche et la Renoncule à feuilles d'Aconit, deux espèces montagnardes très rares dans l'Yonne.
- les forêts de ravins sur éboulis grossiers à Tilleul, Erable, Frêne et Orme,
- une hêtraie à Doronic à feuilles cordées très rare en Morvan.

Le fond de la vallée de la Cure, très encaissé, est occupé par une forêt linéaire à base d'Aulne. On y trouve également des plantes rares comme la Renoncule à feuilles d'Aconit.

Le site inclus des coteaux occupés par des chênaies-hêtraies acidiphiles.
Les quelques ensembles de pelouses occupant les hauts de pente présentent des conditions d'exposition favorables au maintien de plantes méditerranéo- montagnardes en situation éloignée de leur aire d'origine comme le Persil des montagnes.

Plusieurs plantes de répartition atlantique se trouvent sur ces vallées en limite d'aire orientale. C'est le cas par exemple du Millepertuis à feuilles linéaires sur les rochers granitiques, ou du très rare Pavot du Pays de Galle protégé et localisé à quelques stations en Bourgogne.

Le site héberge des populations de chauves-souris principalement en mise bas et prend en compte leurs gîtes et leurs territoires de chasses. Six espèces sont présentes donc 4 espèces d'intérêt européen en mise bas dont le Petit rhinolophe, le Grand rhinolophe, le Vespertilion à oreilles échancrées et le Grand murin. La Barbastelle d'Europe est aussi notée sur le site. 

Vulnérabilité

Le maintien de massifs forestiers feuillus garantie la préservation des patrimoines naturels des forêts de ravins.
Les pelouses localisées sur les corniches sont soumises à un piétinement de plus en plus accru.
L' extension des zones urbanisées et des carrières (fluorine) vers les espaces en pelouses serait contradictoire avec le maintien des milieux.
Les pelouses de même que les landes sont également soumises actuellement au problème de déprise agricole d'où un appauvrissement de ces milieux.
Il existe également une forte fréquentation de certains fonds de vallée à proximité de la ville d'Avallon.
Le maintien de la qualité de l'eau est essentielle particulièrement en aval de la station d'épuration d'Avallon. 

Les chauves-souris sont très sensibles au dérangement pendant la période de mise bas ou d'hibernation. Les dérangements liés à une surfréquentation humaine répétée des lieux de vie (travaux, aménagement touristique, spéléologie, reprise d'exploitation de carrières…) peuvent entraîner la mortalité de chauves-souris ou leur déplacement vers d'autres sites plus paisibles. La disparition des gîtes ou leur modification est également une des causes du déclin des chauves-souris (travaux condamnant l'accès par les chauves-souris comme la pose de grillage dans les clochers d'églises, fermeture de mines ou carrières souterraines, rénovation de ponts et d'ouvrages d'art, coupe d'arbres creux…).               
Les pratiques agricoles liées à l'élevage bovin encore en vigueur sont garantes du maintien des milieux prairiaux et de leur milieux annexe comme les haies, les boqueteaux et les mares.

Les milieux aquatiques offrent des habitats favorables au développement des insectes, source d'alimentation d'un cortège d'espèces dont les chauves-souris. Des pratiques agricoles et sylvicoles extensives sont garantes de leur maintien et de la bonne qualité des eaux. 

Désignation

Aucune information disponible

Documentation

BENOIT J.C., 1995 - Etude des milieux naturels en vue d'une opération de rattrapage d'entretien des rives de la Cure. LPO Yonne

Stéphane G. ROUÉ, Daniel SIRUGUE,2004 - Proposition pour un complément du réseau Natura 2000 concernant les populations de chauves-souris en Bourogne & le Groupe Chiroptères Bourgogne. Société d'histoire naturelle d'Autun, Direction Régionale de l'Environnement en Bourgogne.
	
Collectif, 2006 - Les chauves souris : plan régional d'actions, actes des deuxièmes rencontres chiroptères Grand est. Bourgogne nature.Société des scineces naturelles de Bourgogne, Société d'histoire naturelle d'Autun, Pac naturel Régional du Morvan.HS1.  160p.