Logos SINP

FR2600992 - Ruisseaux patrimoniaux et milieux tourbeux et paratourbeux de la haute vallée du Cousin

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2600992

Compilation : 31/05/1995

Mise à jour : 31/10/2010

Appelation du site : Ruisseaux patrimoniaux et milieux tourbeux et paratourbeux de la haute vallée du Cousin

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution du contour : 30/09/2011
  • SIC : publication au JOUE : 16/11/2012
  • ZSC : arrêté en vigueur : 29/10/2014
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,12583 (E 4°07'32'')
  • Latitude : 47,29778 (N 47°17'52'')
Superficie : 1 500 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 346 m.
  • Max : 665 m.
  • Moyenne : 554 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Côte-d'Or (61%)
COMMUNES : Champeau-en-Morvan, Saint-Andeux, Saint-Germain-de-Modéon.

DEPARTEMENT : Nièvre (36%)
COMMUNES : Alligny-en-Morvan, Dun-les-Places, Saint-Agnan, Saint-Brisson.

DEPARTEMENT : Yonne (3%)
COMMUNES : Saint-Léger-Vauban.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 41%
Forêts caducifoliées 17%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 15%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 15%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 7%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Autres terres arables 2%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%
Pelouses sèches, Steppes 0%

Autres caractéristiques du site

le relief du site est constitué d'une succession de petites vallées et de croupes boisées. Les fonds des vallées sont occupées par des prairies très humides situées sur des sols très imperméables et argileux.Ces sols très acide et hydromorphe ont permis le maintien de conditions favorables au développement de troubières. Présence d'étangs permanents avec un fort développement de ceintures périphériques, spécialement en queue d'étang.

Qualité et importance

Cet ensemble constitue une zone humide encore bien conservée/ Les rivières et ruisseaux du bassin du Cousin constituent des habitats d'espèce de la Moule perlière (Margaritifera margaritifera) et de l'Ecrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes). La Moule perlière est en voie de disparition en France et est strictement localisée aux rivières du Morvan à l'échelle de la Bourgogne. L'ensemble du réseau hydrographique abrite également la Lamproie de planer (Lampetra planeri) et le Chabot (Cottus gobio), deux espèces de poisson d'intéret communautaire. 

Les prairies humides et tourbeuses occupant les bas-fonds contiennent des cortèges floristiques remarquables par la présence d'espèces en limite de répartition géographique Est rencontrées en Bourgogne seulement dans le Morvan.

Les marais, tourbières et végétation d'étangs sont caractérisés par la présence d'une couche de tourbe plus ou moins épaisse déterminant la présence de quelques espèces telles que le Fluteau nageant (Luronium natans), une petite plante herbacée en forte régression.

Les pelouses montagnardes assez sèches ainsi que les prairies paratourbeuses accueillent l'Arnica des montagnes. En France, cette plante occupe surtout l'étage subalpin et toutes les populations sont en régression depuis le siècle dernier.



Vulnérabilité

L'Ecrevisse à pieds blancs et la Moule perlière sont des espèces très exigeantes en eau claire, fraiche, vive et bien oxygénée. Toute modification de la qualité de l'eau peut leur être préjudiciable.
L'activité traditionnelle d'élevage (fauche et pâture) peu intensif a permis l'entretien du patrimoine naturel des prairies humides et des cours d'eau. L'intensification par l'utilisation d'engrais, de pesticides, par des travaux hydrauliques causent de fortes dégradations des milieux aquatiques et génèrent des pollutions.
Les curages et enrochements modifient également considérablement la vie aquatique des cours d'eau en éliminant les microhabitats naturels.
Les aménagements modernes des étangs pour les loisirs, avec aménagements des berges et la surfréquentation sur les pourtours sont préjudiciables. Une mauvaise gestion des étangs privés et/ou publics peut être un facteur de vulnérabilité pour les queues d'étangs. L'utilisation des étangs à des fins touristiques entraîne un rechauffement de l'eau et une quantité insuffisante d'eau disponible à l'aval. Il s'ensuit un rechauffement et une mauvaise qualité de l'eau à l'aval ce qui est très préjudiciable pour les espèces aquatiques.                                                

Les boisements nécessitent dans ces milieux le plus souvent des techniques lourdes détruisant directement les milieux notamment les plus humides. Les plantations s'effectuent parfois trop près des berges des cours d'eau et des étangs pouvant occasionner des pollutions en cas de traitements sanitaires ou de travaux forestiers (résidus de coupes ou d'élagage).

La tendance actuelle à la déprise agricole provoque un enfrichement des prairies humides et des pelouses qui voient un appauvrissement de leurs cortèges floristiques.

Désignation

Aucune information disponible

Documentation

BELLENFANT S., 1997 - Vallée du Cousin (Morvan). Site susceptible d'être incorporé au réseau NATURA 2000. Inventaire, objectifs de conservation et propositions d'actions dans le cadre de l'application du Plan du Parc. Rapport de DESS Univerité Paris Sud-Orsay, Parc Naturel Régional du Morvan.

PARIS L., 1999 - La population de Mulette du Haut Bassin du Cousin. Parc Naturel Régional du Morvan.