Logos SINP

FR2601000 - Forêts, pelouses, éboulis de la vallée du Rhoin et du ravin d'Antheuil

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2601000

Compilation : 31/05/1995

Mise à jour : 30/06/2010

Appelation du site : Forêts, pelouses, éboulis de la vallée du Rhoin et du ravin d'Antheuil

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 31/05/2011
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 16/11/2012
  • ZSC : premier arrêté : 29/10/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 29/10/2014
Texte de référence

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,77750 (E 4°46'38'')
  • Latitude : 47,11306 (N 47°06'47'')
Superficie : 1 303 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 280 m.
  • Max : 590 m.
  • Moyenne : 450 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Côte-d'Or (100%)
COMMUNES : Antheuil, Bessey-en-Chaume, Bouilland, Savigny-lès-Beaune.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 75%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 18%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 4%
Pelouses sèches, Steppes 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

Ce site recoupe partiellement le site FR2600975. 
Localisée en bordure du relief qui limite à l'ouest le fossé d'effondrement de la Saône, la vallée du Rhoin constitue une entaille dans la série des vastes bancs calcaires du Jurassique qui relie, au niveau de Beaune, le Massif primaire du Morvan au Fossé Bressan. 
Les très nombreuses failles sont l'élement structural dominant des plateaux calcaires de la région. Le site de la vallée du Rhoin est constiué de deux parties distinctes liées à l'affleurement géologique. De Savigny-les-Beauneau hameau de la Forge, c'est une vallée encaissé et &troite. Au nord de la Forge, l'affleurement des marnes du Lias est à l'origine de la large ouverture de la vallée. 

Qualité et importance

Les milieux forestiers présents localement sont typés : Tillaie-érablaie sur éboulis grossiers avec des espèces adaptées comme la Monnaie du pape et le Pavot du Pays de Galles ; Frênaie-aulnaie développée sur le bord des ruisseaux. Ces habitats sont liés à des conditions originales et localisées, qui atteignent ici un développement important. De faible étendue, ils sont peu fréquents en France et en Bourgogne.
Les pelouses et landes sont des ensembles remarquables des sols calcaires secs plus ou moins fermés et occupant les plateaux et hauts de pentes. Les conditions de sols et d'exposition sont favorables au maintien d'espèces méditerranéo-montagnardes en situation éloignée de leur station d'origine (Coronille des montagnes, Pivoine coralline) avec une faune originale d'insectes, oiseaux et reptiles.
Les falaises occupent des milieux étendus, les éboulis et pentes rocailleuses des surfaces restreintes dans les versants. Des espèces très spécialisées et rares sont recensées à leur niveau (Laurier des Alpes, Ibéris intermédiaire). On y rencontre également une importante station de Saponaire faux-basilic, espèce très rare présente dans seulement trois localités en Bourgogne.
D'intérêt régional élevé, ce site Natura 2000 constitue un des rares équivalents bourguignons des reculées jurassiennes.

Vulnérabilité

La sylviculture feuillue traditionnelle (taillis-sous-futaie, futaie), majoritaire sur ce site, a permis le maintien du patrimoine naturel forestier. Localement, une tendance au remplacement par des résineux est constatée. La colonisation naturelle par le Pin noir morcelle les pelouses au détriment de la flore originelle et cela d'autant plus que les pratiques de pâturage des pelouses n'ont plus lieu.
Les landes et pelouses sont des milieux instables évoluant naturellement vers la forêt d'où la disparition des espèces des milieux ouverts. Elles sont de plus l'objet d'un développement des activités de loisirs et de la pression du public (circulation des véhicules, déchets, feux). La végétation de rocaille est très adaptée aux conditions sévères imposées par ce milieu. Elle présente une vulnérabilité certaine au piétinement sur le bord des corniches ou a l'escalade des falaises.  Le développement de l'escalade peut perturber le Faucon pèlerin pendant sa reproduction et l'élevage des jeunes.