Logos SINP

FR2601009 - Landes et Gâtines de Puisaye

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2601009

Compilation : 31/05/1995

Mise à jour : 27/06/2013

Appelation du site : Landes et Gâtines de Puisaye

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2014
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 26/11/2015
  • ZSC : premier arrêté : 27/05/2009
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/05/2009
Texte de référence

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,13917 (E 3°08'21'')
  • Latitude : 47,57056 (N 47°34'14'')
Superficie : 88 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 260 m.
  • Max : 308 m.
  • Moyenne : 285 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BOURGOGNE
DEPARTEMENT : Yonne (100%)
COMMUNES : Treigny.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 74%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 14%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

La Puisaye bourguignonne apparaît comme un vaste plateau étagé. Depuis la basse Puisaye faiblement élevée et ondulée (caillasses et sables), la Puisaye des plateaux gagne légèrement en altitude et présente un caractère imperméable (limons et sables) parcouru de rivières. La hautes Puisaye constitue la partie la plus élevée du plateau (200 à 340m) et est très ondulée.

Qualité et importance

Les gâtines sont des landes subatlantiques remarquables du point de vue botanique et biogéographique. Celles ci sont considérées comme les dernières représentantes de Puisaye. Elles sont marquées par la présence  d'espèces très rares et protégées en Bourgogne (Erica tetralix, Ulex minor, Spiranthes spiralis). Des espèces à affinité atlantique viennent réhausser l'intérêt de ces milieux : Hydrocotyle vulgaris, Ulex minor, Genista anglica, Teucrium scorodonia.
De petites zones tourbeuses sont disséminées dans ces landes humides ainsi que quelques boisements à base d'Aulne.
Autour de ces parties humides et de landes, les peuplements forestiers, majoritaires en surface, jouent un rôle fonctionnel important vis à vis des conditions hydrauliques. Mais ils sont aussi, pour une grande partie d'entre eux, d'intérêt communautaire, même s'ils peuvent avoir été modifiés par les techniques sylvicoles.

Vulnérabilité

L'abandon ancien des zones tourbeuses et des landes humides a conduit à leur enfrichement et à des tentatives de valorisation par des plantations de Pin laricio (une partie de la lande humide a été plantée). Ces milieux tendent en effet à se boiser naturellement ce qui provoque un assèchement progressif et la disparition des espèces remarquables. De plus, certains travaux forestiers (drainage de certaines parcelles) peuvent également induire des modifications hydrauliques préjudiciables.
Une partie des peuplements forestiers en place présentent en revanche un bel état de conservation au regard des critères de la directive habitats.