Logos SINP

FR4100153 - Pelouses et vallons forestiers de Chauvoncourt

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100153

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 31/01/2004

Appelation du site : Pelouses et vallons forestiers de Chauvoncourt

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/07/2003
  • pSIC : dernière évolution : 30/06/2005
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 13/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 27/05/2009
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/05/2009
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,47028 (E 5°28'13'')
  • Latitude : 48,88944 (N 48°53'21'')
Superficie : 289 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 220 m.
  • Max : 320 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Meuse (100%)
COMMUNES : Chauvoncourt, Kœur-la-Grande.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 74%
Pelouses sèches, Steppes 8%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 5%
Autres terres arables 5%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 5%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 3%

Autres caractéristiques du site

Pour une superficie du site relativement importante (289 ha), les pelouses et les faciès embuissonés associés représentent moins de 5 % de la totalité. Sur la côte Champagne, un cortège riche d'une quinzaine d'espèces d'orchidées est présent si bien que l'habitat 6210 est à classer en habitat prioritaire. Il s’agit d’un coteau sec exposé sud/sud-est sur calcaire rauracien avec une pente moyenne assez accentuée, de l’ordre de 40 % et un joli panorama sur la vallée de la Meuse en contrebas. 

Le site abrite à la fois des milieux forestiers et des milieux ouverts de type pelouse parsemée de genévriers. L’association végétale qui prédomine est la pelouse xéro-thermophile à Seslérie bleuâtre et Genêt poilu, peu représentée en Lorraine et limitée aux côtes de Meuse sur les calcaires les plus friables. Des plages plus ouvertes d’éboulis fixés apportent une certaine originalité au site d’autant que celles-ci accueillent l’Iberis de Viollet. Les habitats forestiers relèvent de la série de la Hêtraie-chênaie calcicole pour une très grande partie. 
La tempête de 1999 (Lothar) a dévasté le versant nord de la forêt de Chauvoncourt.

Qualité et importance

La protection de la côte Champagne en 1990 a permis de stabiliser les milieux pelousaires et associés (éboulis, ourlets, buissons xérophiles du Berberidion en mosaïque) autour de 25-30 % de la totalité de la superficie du périmètre protégé par le CEN Lorraine.

Si la proportion de ces milieux sur la cote Champagne semble faible malgré tout, il faut noter que la surface de ces milieux à l’échelle de l’ensemble du site Natura 2000 n’a cessé de diminuer avec près de la moitié des surfaces disparues soit par ; retournement et mises en culture, plantation de truffière, dynamique spontanée des lisières et des clairières des pelouses non gérées vers la forêt. Ces facteurs sont prégnants sur la côte de Bislée et au pied de la côte Champagne si bien qu’en dehors du périmètre protégé, il n’existe plus d’unités de pelouses fonctionnelles. 

Vulnérabilité

L'embroussaillement des pelouses constitue le principal problème.
La tempête de 1999 (Lothar) a dévasté le versant nord de la forêt de Chauvoncourt.