Logos SINP

FR4100175 - Mines de Mairelles, de Château Lambert, réseau Jean Antoine, secteur le Thillot

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100175

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 31/08/2008

Appelation du site : Mines de Mairelles, de Château Lambert, réseau Jean Antoine, secteur le Thillot

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/08/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 17 mars 2008 portant décision du site Natura 2000 Mines de Mairelles, de Château Lambert, réseau Jean Antoine, secteur le Thillot (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,77000 (E 6°46'11'')
  • Latitude : 47,85889 (N 47°51'32'')
Superficie : 6 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : 690 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Vosges (100%)
COMMUNES : Thillot.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts mixtes 69%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 15%
Prairies ameliorées 5%
Autres terres arables 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 5%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%

Autres caractéristiques du site

Anciennes mines -  Activités touristiques existantes.

Qualité et importance

Ces anciennes mines constituent des gîtes d’hibernation très importants pour les chauves-souris dans la montagne vosgienne (Lorraine) et plus particulièrement pour le Grand murin.

Vulnérabilité

L’activité touristique existante ne semble pas avoir d’impact notable sur les chiroptères.