Logos SINP

FR4100215 - Marais d'Ippling

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100215

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 31/08/2008

Appelation du site : Marais d'Ippling

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 7,00750 (E 7°00'27'')
  • Latitude : 49,09639 (N 49°05'47'')
Superficie : 55 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 200 m.
  • Max : 235 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Moselle (100%)
COMMUNES : Ippling, Sarreguemines, Woustviller.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 40%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 28%
Forêts caducifoliées 13%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 9%
Prairies ameliorées 3%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 3%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Autres terres arables 2%

Autres caractéristiques du site

Sol constitué de marnes, recouvertes de limons sur la limite de crête. La tourbière est formée par la résurgence d'une source artésienne en un point du site. Le vallon présente des pentes très peu accusées (altitude de 213 m pour un point bas de 207 m).

Qualité et importance

Ensemble de marais-tourbière alcaline au sein d'un ensemble marécageux d'une richesse exceptionnelle. On y trouve l'une des très rares stations lorraines de Liparis loeselii.
Ce site abrite également 202 espèces de papillons diurnes et nocturnes.

Vulnérabilité

Le régime de propriété privée rend le site assez vulnérable. Les prairies humides risquent d'être touchées par l'intensification agricole ; toutefois, elles sont éloignées des exploitations et de petite taille.