Logos SINP

FR4100220 - Etang et forêt de Mittersheim, cornée de Ketzing

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4100220

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 31/05/2006

Appelation du site : Etang et forêt de Mittersheim, cornée de Ketzing

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/08/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Texte de référence

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,92806 (E 6°55'41'')
  • Latitude : 48,83361 (N 48°50'00'')
Superficie : 1 460 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 235 m.
  • Max : 285 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Moselle (100%)
COMMUNES : Belles-Forêts, Berthelming, Gondrexange, Loudrefing, Mittersheim, Réchicourt-le-Château, Saint-Jean-de-Bassel.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 74%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 14%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 4%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 2%
Autres terres arables 1%

Autres caractéristiques du site

Situé sur le plateau lorrain, le site est constitué de 2 parties :
- une partie de l'étang de Mittersheim avec ses cornées, ses forêts
- des prairies et forêts bordant un chapelet d'étangs sur la cornée de Ketzing
Les forêts reposent sur des marnes avec poches de gypses. Les lits des ruisseaux traversant la zone et les extrémités des cornées sont recouverts par des alluvions récents argileux.

Qualité et importance

Le site est constitué d'un complexe humide d'étangs entourés de forêts.

La hêtraie-chênaie à Pâturin de Chaix constitue l'essentiel de la forêt. De nombreuses mardelles intra-forestières particulièrement intéressantes du point de vue floristique ont été répertoriées. Constituées de tapis de Sphaignes posées sur une épaisseur de tourbe, ces mardelles constituent une réplique miniature de boulaie pubescente sur tourbe.
Autour de l'étang de Mittersheim, en bout des cornées, on trouve des aulnaies à hautes herbes qui constituent des fragments d'habitat de forêts alluviales, généralement bordées par des chênaies pédonculée à Primevère élevée. 
Entre les forêts domaniale d'Albestroff et communale de Belles-forêts se trouve une prairie à molinie encore maintenue en fauche.

Le secteur de Ketzing compte plus de milieux ouverts. On trouve plusieurs étangs ou cornées d'étangs dont certains sont utilisés à des fins piscicoles. Ils abritent une végétation flottante ou enracinée à base de Potamot luisant, de Myriophylle en épis et de Nénuphar blanc.
La ceinture de ces étangs est constituée de grèves à végétation annuelle amphibie, de mégaphorbiaies, de formations arbustives de saules et de prairies de fauches.

Ces milieux très diversifiés offrent de nombreux habitats pour la flore et la faune.
Les fragments de forêt alluviale abritent l'Orme lisse ainsi qu'une toute petite fougère : l'Ophioglosse vulgaire.
Le Dicrane vert est également bien présent sur les troncs des arbres autour de l'étang de Mittersheim, en particulier dans les cornées.
Plusieurs autre espèces d'intérêt communautaire sont potentiellement présentes : Sonneur à ventre jaune, Triton crêté, Loche d'étang, Chabot, Cuivré des marais, Agrion de Mercure, et Lucane cerf-volant.

Ce complexe humide offre également des biotopes favorables pour des oiseaux rares comme la Bécassine des marais ou le Busard des roseaux.

Vulnérabilité

Les modifications des caractéristiques hydrauliques sont susceptibles d'altérer la qualité du site.
L'abandon des activités économiques (agricoles, piscicoles et forestières) risqueraient de conduire à la disparition de certains habitats d'intérêt communautaires.
Les activités de loisirs pratiquées sur l'étang de Mittersheim peuvent entraîner le dérangement de certaines espèces.

Une gestion assurant une cohérence d'ensemble reste difficile pour le moment, liée en grande partie aux multiples régimes de propriété.