Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR4110062 - Zones humides de Moselle

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR4110062

Compilation : 31/01/1990

Mise à jour : 30/11/2002

Appelation du site : Zones humides de Moselle

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 31/01/1990
  • ZPS : Dernier arrêté : 23/11/2018
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,46639 (E 6�27'59'')
  • Latitude : 49,02639 (N 49�01'35'')
Superficie : 210 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 211 m.
  • Max : 250 m.
  • Moyenne : 228 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Moselle (100%)
COMMUNES : Erstroff, Francaltroff, Ippling, Léning, Sarreguemines, Vahl-lès-Faulquemont, Vittoncourt, Woustviller.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 55%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 25%
Forêts caducifoliées 20%

Autres caractéristiques du site

Site éclaté regroupant les marais de Vittoncourt, Vahl-lès-Faulquemont, Ippling, Erstroff, Francaltroff et Lening.
Ensemble de tourbières alcalines et marais eutrophes avec ceintures de roselières, molinaies, cariçaies et saulaies basses. Egalement quelques prairies plus sèches.

Qualité et importance

L'intérêt ornithologique du site repose sur quelques espèces de l'annexe I de la directive 79/409/CEE Oiseaux (indiquées par un astérisque) qui fréquentent le site.

En période de reproduction, quelques couples de Pie-grèche écorcheur*  ou de Pic mar* sont présents sur le site. Celui-ci accueille également plusieurs espèces paludicoles comme la Locustelle tachetée, la Rousserolle verderolle et le Phragmite des joncs.

La reproduction du Tarier des prés et de la Pie-grèche grise est également à noter sur le site.

Le Milan noir* et la Bondrée apivore*, même s'ils ne nichent pas directement sur le site, l'utilisent pendant la période de reproduction.

Le site est également visité en période de migration par le Milan noir*, la Bondrée apivore*, la Bécassine des marais et le Torcol fourmilier. Enfin, le Busard Saint-Martin* est noté en hiver.

Vulnérabilité

Le site n'est pas considéré comme très vulnérable. La principale menace qui pèse sur ce site serait l'abandon de l'entretien régulier.