Logos SINP

FR4112005 - Vallée de la Meuse (secteur de Stenay)

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : septembre 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR4112005

Compilation : 30/11/2002

Mise à jour :

Appelation du site : Vallée de la Meuse (secteur de Stenay)

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 21/08/2003
  • ZPS : Dernier arrêté : 21/08/2003
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,18722 (E 5°11'13'')
  • Latitude : 49,45028 (N 49°27'01'')
Superficie : 2 338 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 165 m.
  • Max : 172 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Meuse (100%)
COMMUNES : Cesse, Inor, Laneuville-sur-Meuse, Luzy-Saint-Martin, Martincourt-sur-Meuse, Milly-sur-Bradon, Mont-devant-Sassey, Mouzay, Pouilly-sur-Meuse, Sassey-sur-Meuse, Saulmory-et-Villefranche, Stenay, Wiseppe.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 77%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 15%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Forêts caducifoliées 1%

Autres caractéristiques du site

Complexe humide d'intérêt exceptionnel de la vallée alluviale de la Meuse comportant des marais, des prairies inondables, des fragments de forêts alluviales, des cours d'eau lents et rapides. 

Qualité et importance

Complexe humide d'intérêt exceptionnel de la vallée alluviale de la Meuse qui héberge une avifaune riche et diversifiée comprenant de nombreuses espèces de l'annexe I de la directive 79/409/CEE Oiseaux (indiquées par un astérisque).

Le principal intérêt du site repose sur la présence d'une petite population nicheuse de Râle des genêts*. Il accueille également de très belles populations de Courlis cendré (meilleures densités du Nord-Est de la France) et de Tarier des prés (dernière grosse population de plaine d'Alsace-Lorraine, plus forte densité de plaine, de Lorraine au moins).

En période de nidification, le site peut voir, les années humides, la reproduction d'espèces rares comme le Hibou des marais*, la Marouette ponctuée*, la Barge à queue noire, la Bécassine des marais ou encore la Sarcelle d'été.

Plusieurs couples de Milan noir* et le Pic cendré* se reproduisent également sur le site.

Les milieux ouverts abritent de nombreux couples de Pie-grèche écorcheur* et quelques couples de Pie-grèche grise.

Les berges de la Meuse accueillent la nidification du Martin-pêcheur d'Europe* et de l'Hirondelle de rivage.  

La reproduction du Chevalier guignette est très probable et celle du Chevalier culblanc est fortement soupçonnée (observation de juvéniles volants avec nourrissage) sur le site.

L'intérêt du site est également important en période de migration avec le passage d'espèces comme la Grande Aigette*, la Guifette noire*, le Balbuzard pêcheur* le Pluvier doré* ou encore la Cigogne noire* et la Grue cendrée*, ces deux dernières semblant également utiliser le site en période de nidification.

En hiver, l'Oie des moissons, l'Oie rieuse, le Harle bièvre, le Busard Saint-Martin*, le Faucon pélerin*, le Faucon émerillon* y ont été notés.

Vulnérabilité

Il est impératif de maintenir une gestion extensive des milieux prairiaux très menacés par les cultures (culture de maïs même en zone inondable). Pour préserver la petite population de Râle de genêts il est nécessaire de la coupler à une fauche tardive (jusqu'à la fin du mois de juillet).

Les projets de protection des berges peuvent également avoir un impact négatif sur la conservation de certaines espèces (Hirondelle de rivage, Martin-pêcheur d'Europe).