Logos SINP

FR4201810 - Vallée de la Doller

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4201810

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 31/01/2004

Appelation du site : Vallée de la Doller

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 28/02/2003
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Texte de référence
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 7,22528 (E 7°13'31'')
  • Latitude : 47,74111 (N 47°44'27'')
Superficie : 1 155 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 250 m.
  • Max : 350 m.
  • Moyenne : 280 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : ALSACE
DEPARTEMENT : Haut-Rhin (100%)
COMMUNES : Aspach-le-Bas, Aspach-le-Haut, Burnhaupt-le-Bas, Guewenheim, Heimsbrunn, Lutterbach, Morschwiller-le-Bas, Reiningue, Schweighouse-Thann.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 28%
Forêts caducifoliées 25%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 18%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 13%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 5%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 5%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 3%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 2%
Pelouses sèches, Steppes 1%

Autres caractéristiques du site

La Doller prend sa source au lieu-dit Fennematt (alt. 800 m, commune de Dolleren), dans la vallée de Masevaux, vallée la plus méridionale des Vosges. Elle se jette dans l’Ill à la hauteur de Mulhouse. Le climat est subocéanique, très pluvieux.
La proposition de site comporte une portion de quelques dizaines de km de la rivière à son débouché en plaine. Elle contient le lit mineur et majeur, à savoir, la rivière, ses berges, les forêts alluviales, l’espace agricole attenant (champs et prairies) ainsi qu’un vaste bassin de retenue d’eau à Michelbach.
La rivière charrie des alluvions plutôt acides (granites et grauwackes), grossières, de sables et de galets. Il s’agit d’une rivière à fond mobile, régulièrement remodelé par les crues. Elle adopté un régime torrentiel lors de la fonte des neiges.

Qualité et importance

La Doller est une rivière à fond mobile à haut degré de naturalité : annexes, bras morts, ripisylves, forêts alluviales constituent des habitats attractifs pour de nombreuses espèces animales et végétales. Depuis 1970, la vallée de la Doller accueille une population importante de Castor d'Europe.
Situé géographiquement dans le couloir de la plaine rhénane, le plan d'eau de Michelbach est une voie de passage majeur pour les oiseaux migrateurs.

Vulnérabilité

Proche de l'agglomération mulhousienne, le site de la Doller est soumis à une forte pression foncière ; de nombreux aménagements ont été réalisés depuis les années 1970 : autoroute A36, remembrement, urbanisation... Le lit majeur, axe de passage privilégié, est l'enjeu régulier de choix d'aménagement. Le site est de plus particulièrement vulnérable à toute forme de pollution des eaux puisque la retenue de Michelbach, incluse dans le site, alimente près de 300.000 personnes en eau potable.