Logos SINP

FR4201813 - Hardt nord

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Organisme(s) responsable(s) de la gestion du site
Office National des Forêts, Direction régionale Alsace - Cité administrative 14, rue du Maréchal Juin 67084 STRASBOURG CEDEX ; pour 99% du site. Conservatoire des Sites Alsaciens - Grosswald 68190 UNGERSHEIM ; pour moins de 1% du site.
Document d'objectifs
Aucun document d'objectif
Mesures de conservation
Le massif de la Harth a une vocation de gestion multifonctionnelle marquée (protection biologique et physique, production de bois, accueil du public et des scolaires...), qui est liée à la grande diversité des conditions écologiques.
Un aménagement expérimental a été élaboré pour la période 1996-2005. Il consistera à favoriser la diversité des essences adaptées (sylviculture mélangée) et des structures (futaie régulière, futaie irrégulière, taillis sous-futaie), à conserver au mieux l'ambiance forestière et de régénérer les peuplements par voie naturelle sur les petites trouées crées par le dépérissement forestier et par voie de reboisement pour les autres.

Les pelouses xérothermiques font déjà l'objet d'inventaires et de cartographie. Un plan de gestion de ces pelouses est proposé en édifiant un réseau : de clairières d'origine anthropique qui seront entretenues régulièrement ; de clairières d'origine anthropique qui seront laissées à leur évolution naturelle ; de clairières naturelles non entretenues.

Un programme life engagé en 1999 sur la forêt domaniale de la Hardt et quelques forêts communales est aujourd'hui achevé. Il avait pour objectif de réaliser les travaux de génie écologique conformément à un document d'objectif à établir. Il vise à restaurer les pelouses sèches et la chênaie-charmaie du Galio-carpinetum.

Le document d'objectif de la partie Nord de la Hardt engagé en octobre 2004 a fait l'objet d'une note inter-service datée du 30 novembre 2005 déclarant le document d'objectif opérationnel.

La forêt domaniale du Kastenwald est affectée principalement à la production de bois d'oeuvre feuillu et résineux et de bois de chauffage feuillu, tout en assurant la protection générale du milieu et du paysage.

L'extension proposée fait l'objet d'un plan d'aménagement forestier approuvé couvrant la période 2005-2022. Ces surfaces sont classées en série d'intérêt écologique particulier et feront l'objet d'un classement en réserve biologique dirigée ou intégrale selon la sensibilité du milieu.