Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR7200744 - Massif de Sesques et de l'Ossau

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7200744

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 04/09/2017

Appelation du site : Massif de Sesques et de l'Ossau

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/11/2001
  • pSIC : dernière évolution : 30/11/2001
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2003
  • ZSC : premier arrêté : 22/07/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 22/07/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 22 juillet 2014 portant décision du site Natura 2000 Massif de Sesques et de l'Ossau (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,50028 (W 0°30'01'')
  • Latitude : 42,90000 (N 42°53'59'')
Superficie : 25 650 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 600 m.
  • Max : 2 887 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : AQUITAINE
DEPARTEMENT : Pyrénées-Atlantiques (100%)
COMMUNES : Accous, Aydius, Bedous, Cette-Eygun, Etsaut, Laruns, Urdos.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts mixtes 35%
Pelouses alpine et sub-alpine 27%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 20%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 13%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 3%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 0%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 0%

Autres caractéristiques du site

Massif montagneux siliceux avec quelques secteurs calcaires.
Ce site offre une très grande diversité d’habitats. On dénombre en effet 162 habitats naturels. 34 de ces habitats relèvent de la Directive Habitats soit un peu moins de 60 % de la surface du site dont 5 sont d’intérêt communautaire prioritaire.
La majorité des milieux sont des milieux agropastoraux et des forêts.

Qualité et importance

Nombreux habitats herbacés à boisés, siliceux à calcaires, secs à humides. Présence de nombreuses espèces rares, souvent endémiques des Pyrénées.
Aire de présence régulière de l'ours des Pyrénées.
La très grande richesse et diversité de milieux aussi bien acidiphiles que basophiles, caractérisent ce site remarquable des vallée d’Aspe et d’Ossau. Outre les habitats agro-pastoraux, majoritaires, les habitats naturels constituent des mosaïques diversifiées qui traduisent la forte biodiversité du site. La flore du Massif de Sesques et de l’Ossau présente une diversité et une richesse remarquable, la plus importante du Haut Béarn et probablement des Pyrénées occidentales française.
Sont inventoriées 47 espèces végétales  disposant d’un statut de protection juridique national ou régional. Le site abrite 16 espèces rares, menacées à l’échelle mondiale. Certaines de ces espèces comme le Cirse roux (Cirsium carniolicum Scop. ssp. Rufescens) ou l’Epervière de Vivant (Hieracium fourcadei) ne se rencontrent qu’en Haut Béarn et revêtent toutes l’originalité du site.Deux espèces végétales sont ciblées par l’annexe II de la directive Habitats : l’Aster des Pyrénées (Aster pyrenaeus), et la Buxbaumie (Buxbaumia viridis).    
Avec 92 espèces animales patrimoniales utilisant le site de façon régulière, le Massif de Sesques et de l’Ossau compte une faune remarquable, qui se caractérise par la présence d’espèces inféodées à la haute montagne. Le site compte de nombreuses espèces menacées et joue un rôle capital dans le maintien de certaines espèces de mammifères et d’insectes qui ont trouvés refuge dans les secteurs sauvages des vallées d’Aspe et d’Ossau. Des espèces discrètes, à très forte valeur écologique, souvent méconnues, sont inventoriées sur le site. Des espèces comme les gastéropodes, le Maillot strié (Chondrinas centralis) et le Maillot d’Aspe (Abida atenis), « de petits escargots » qui ne se rencontre que dans les Pyrénées occidentales, signent la grande originalité faunistique du site Natura 2000.

Vulnérabilité

Risque de fermeture excessive des milieux en cas d'abandon des activités sylvo-pastorales.
Forte sensibilité des espèces à la fragmentation des habitats.
Les dégradations sont relativement localisées et souvent liées à la modification des pratiques pastorales (déprise, abandon, conduite des troupeaux…).
Les milieux pastoraux des étages intermédiaires (landes et pelouses) subissent aujourd’hui une importante dynamique. Le rôle du pastoralisme est fondamental dans les parties basses du site et conditionne le maintien de ses milieux.
A partir de l’étage subalpin (2 200 m), les milieux sont stables et, mis à part quelques dégradations très ponctuelles (piétinement), ils s’avèrent dans un état de conservation très favorable à leur maintien dans le temps.