FR7300904 - Marais de la Fondial

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2020.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2019)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR7300904

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 31/12/2005

Appelation du site : Marais de la Fondial

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 26/12/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/12/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 26 décembre 2008 portant décision du site Natura 2000 Marais de la Fondial (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,67167 (E 1�40'18'')
  • Latitude : 45,00417 (N 45�00'15'')
Superficie : 25,5 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : 124 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : MIDI-PYRÉNÉES
DEPARTEMENT : Lot (100%)
COMMUNES : Cavagnac, Condat.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 52%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 36%
Forêts caducifoliées 7%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 4%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 0%

Autres caractéristiques du site

Petit marais alcalin de pente très faible (2 pour mille), situé dans une cuvette alluviale encadrée de versants calcaires peu élevés, ceinturé et sillonné de ruisseaux et fossés alimentés par deux ensembles de sources aux eaux basiques d'origine karstique. Le substrat est constitué d'une série de niveaux limoneux, tourbeux et argileux  d'épaisseur variable, reposant sur un bed-rock calcaire. Le site est essentiellement occupé par des habitats herbacés hygrophiles variés, dont la composition est avant tout fonction du niveau d'inondabilité ou d'engorgement du milieu et de la nature et de l'intensité des  pratiques d'entretien (pacage, fauche) : prairies humides non tourbeuses de divers types, jonchaies noueuses et scirpaies-cariçaies basses à caractère tourbeux, cariçaies à grandes laîches et cariçaies-phragmitaies. D'autres habitats à distribution ponctuelle ou linéaire, essentiellement liés au réseau hydrologique de surface, occupent une faible superficie mais contribuent de façon importante à la richesse écologique du site : végétations amphibies (gazons à petits souchets, cressonnières, hélosciadaies nodiflores, iridaies) et aquatiques (callitraies, nupharaie, formations à lentilles d'eau), petites saulaies arbustives marécageuses à Saule roux, bois ripicoles à Saule blanc, Aulne glutineux et Frêne élevé et lisières hygronitrophiles associées.

Qualité et importance

Intérêt majeur lié au premier chef à la présence d'une population d'importance nationale du mollusque d'intérêt communautaire Vertigo moulinsiana et à celle d'un groupement végétal de bas-marais alcalin de type original, hébergeant en abondance deux plantes protégées au niveau régional, Triglochin palustre et Eleocharis uniglumis, ainsi que diverses autres espèces hygrophiles localisées à rares en Midi-Pyrénées (Carex viridula subsp. brachyrhyncha var. elatior, Hydrocotyle vulgaris, Juncus subnodulosus, Teucrium scordium, Schoenoplectus tabernaemontani). Présence, liée aux habitats d'intérêt communautaire amphibie et aquatiques, d'autres plantes rares au niveau régional, tels Pycreus flavescens et Potamogeton coloratus, ce dernier protégé dans le Lot. 
Entomofaune de haute valeur patrimoniale comprenant, outre les espèces protégées d'intérêt communautaire, Coenagrion mercuriale et Lyceana dispar, plusieurs libellules peu communes à rares au niveau régional (Calopteryx haemorrhoidalis, Ishnura pumilio, Aeshna affinis, Somatochlora flavomaculata), le criquet hygrophile Paracinema tricolor, très rare en Midi-Pyrénées, et de nombreux coléoptères remarquables, notamment des xylophages plus ou moins rares (Pycnomerus tenebrans, Agrilus guerini, Lissoderma cursor) et divers taxons paludicoles à répartition restreinte comme le rare pselaphidae méridional Brachygluta trigonoprocta et plusieurs espèces à affinités littorales, rares à l'intérieur des terres (Lagarus cursor, Atholus praetermissus, Agonum atratum). 
Au plan ornithologique, site d'intérêt départemental pour la nidification du Râle d'eau et l'hivernage de la Bécassine des marais et de la Sarcelle d'hiver.

Vulnérabilité

Vulnérabilité à l'assèchement par drainage et déficit de l'alimentation hydrique. Suivant la sensibilité des espèces végétales et animales qu'ils hébergent, vulnérabilité des habitats herbacés marécageux ou tourbeux soit au pâturage, soit, au contraire, au sous-pâturage ou à l'abandon pastoral. Vulnérabilité potentielle des habitats et espèces aquatiques à la pollution.