Logos SINP

FR8201657 - Moyenne vallée de l'Ardèche et ses affluents, pelouses du plateau des Gras

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201657

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 12/09/2012

Appelation du site : Moyenne vallée de l'Ardèche et ses affluents, pelouses du plateau des Gras

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 05/11/2016
  • ZSC : Dernier arrêté : 05/11/2016
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,27778 (E 4°16'40'')
  • Latitude : 44,45611 (N 44°27'21'')
Superficie : 1 746,9 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 80 m.
  • Max : 366 m.
  • Moyenne : 186 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Ardèche (100%)
COMMUNES : Aubenas, Balazuc, Chauzon, Joyeuse, Labeaume, Lavilledieu, Lussas, Pradons, Rosières, Ruoms, Saint-Alban-Auriolles, Saint-Didier-sous-Aubenas, Saint-Privat, Salavas, Sampzon, Vallon-Pont-d'Arc, Vogüé.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses sèches, Steppes 30%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 20%
Forêts caducifoliées 15%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 15%
Forêts sempervirentes non résineuses 10%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 9%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

Les Gras s'étendent vers le nord en un paysage ruiniforme de pelouses sèches à orchidées, parsemées de nombreux blocs érodés (dolines, lapiaz et reliefs tabulaires).
Le long de l'Ardèche, on observe une zone à alluvions quaternaires bordée de marnes et calcaires (Jurassique et Crétacé).

Qualité et importance

Le site de la Moyenne vallée de l'Ardèche et plateau des Gras présente un nombre élevé d'espèces d'intérêt communautaire dont certaines ont une importance particulière sur le territoire. C'est le cas de l'Apron du Rhône (Zingel asper), poisson endémique du bassin du Rhone, dont la population mondiale est faible et qui est bien représenté sur l'Ardèche. Le site présente donc une responsabilité importante vis-à-vis de cette espèce.

La responsabilité du site est également importante vis-à-vis du Barbeau méridional (Barbus meridionalis) bien présent ici et du Blageon (Leuciscus soufia), ainsi que pour son fort potentiel vis-à-vis de l'Alose feinte (Alosa fallax).

Concernant les Chiroptères, la présence d'habitats favorables au gîte et à l'alimentation des espèces observées laisse présager une importance particulière du site pour ces espèces. Le site abrite des populations particulièrement importantes du Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersi),  qui font de la moyenne vallée de l'Ardèche un site majeur pour l'espèce.

Pour les insectes, le site présente une responsabilité forte pour certaines espèces faiblement représentées au niveau national telles que la Cordulie splendide (Macromia splendens) ou le Gomphe à cercoïdes fourchus ou Gomphe de Graslin (Gomphus graslinii), deux libellules figurant sur la liste rouge des insectes de France de 1994 et la liste rouge mondiale de l'UICN de novembre 2011. La bonne potentialité d'habitats pour le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus) et le Grand capricorne (Cerambyx cerdo) permet de supposer une bonne représentativité de ces espèces, dont les populations sont difficiles à évaluer à l'heure actuelle.

Enfin, le niveau d'enjeu du site est également élevé pour la Loutre (Lutra lutra) et le Castor d'Europe (Castor fiber), espèces emblématiques du secteur, qui continuent à recoloniser la France. Au-delà d'un lieu de vie, le site peut constituer un axe de recolonisation important pour des espaces situés plus au nord ou à l'est.

Vulnérabilité

Aucune information disponible