Logos SINP

FR8201761 - Tourbières du Pilat et landes de Chaussitre

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8201761

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 01/07/2017

Appelation du site : Tourbières du Pilat et landes de Chaussitre

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/06/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/10/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/10/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,44083 (E 4°26'26'')
  • Latitude : 45,30833 (N 45°18'29'')
Superficie : 351 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 999 m.
  • Max : 1 242 m.
  • Moyenne : 1 156 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Loire (100%)
COMMUNES : Marlhes, Planfoy, Saint-Genest-Malifaux, Saint-Régis-du-Coin, Saint-Sauveur-en-Rue, Versanne.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 31%
Forêts caducifoliées 24%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 23%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 10%
Pelouses sèches, Steppes 4%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 4%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Forêts de résineux 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 0%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 0%

Autres caractéristiques du site

Situé à l'extrême sud du département de la Loire, le massif du Pilat marque la bordure orientale du Massif central. Le secteur concerné correspond à un haut plateau granitique aux reliefs arrondis.
Il s'agit d'une zone où alternent pâturages et forêts. Les activités agricoles (élevage) et forestières marquent fortement ce paysage.
Les tourbières du Pilat et les landes de Chaussitre sont des écosystèmes qui se sont développés dans des conditions climatiques, pédologiques et anthropiques particulières. La création des étangs de Prélager et le pâturage sur le crêt de Chaussitre notamment sont liés à des usages anciens de ces espaces, qui tendent à régresser. La sensibilisation des collectivités locales a permis d'ores et déjà d'engager des actions de préservation et de restauration de certains habitats.

Qualité et importance

Ce plateau correspond au point de départ d'un réseau hydrographique important, marqué par la présence de tourbières en tête de bassin. Ces dernières sont pour la plupart situées en milieu forestier (hêtraie-sapinière).

Le Crêt de Chaussitre est couvert par une lande à Callune et Myrtille diversifiée, où le pâturage laisse apparaître une pelouse à nard.

Les tourbières recèlent une végétation rare et typique avec notamment la présence de plantes carnivores. Outre leur intérêt patrimonial, les tourbières par leur fort pouvoir de rétention d'eau participent à la régulation des débits des cours d'eau.

Depuis 1999, le crêt de Chaussitre et la tourbière de Gimel bénéficient d'un statut de Réserve Biologique Dirigée, ces espaces de propriété communale étant placés sous le régime forestier. La surface concernée par ce statut correspond à environ 40% de la totalité du site.

Le site est menacé par :
- le risque de modification du fonctionnement hydraulique des milieux tourbeux pouvant entraîner leur disparition (par draînage).
- la forte régression des hêtraies en dessous de 800 mètres dans le massif du Pilat ces dernières décennies.
- le risque de fermeture des milieux ouverts (landes, tourbières, milieux associés, ...) par abandon des pratiques agricoles actuelles adaptées à ces milieux.

Vulnérabilité

- Risque de modification du fonctionnement hydraulique des milieux tourbeux pouvant entraîner leur disparition (par draînage).
- Forte régression des hêtraies en dessous de 800 mètres dans le massif du Pilat ces dernières décennies.
- Risque de fermeture des milieux ouverts (landes, tourbières, milieux associés...) par abandon des pratiques agricoles actuelles adaptées à ces milieux.
- Préservation des Hêtraies qui ont connu une forte régression dans le massif du Pilat ces dernières décennies
Depuis 1999, le Crêt de Chaussitre et la Tourbière de Gimel bénéficient d'un statut de Réserve Biologique Dirigée, ces espaces de propriété communale étant placés sous le régime forestier. La surface concernée par ce statut de protection correspond à environ 50% de la totalité du site.