Logos SINP

FR9112014 - Causse noir

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : juin 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9112014

Compilation : 31/01/2006

Mise à jour : 16/10/2017

Appelation du site : Causse noir

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 25/04/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 25/04/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,34611 (E 3°20'45'')
  • Latitude : 44,13389 (N 44°08'2'')
Superficie : 6 103 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 550 m.
  • Max : 1 177 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Gard (100%)
COMMUNES : Lanuéjols, Revens, Trèves.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses sèches, Steppes 40%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 30%
Autres terres arables 10%
Forêts de résineux 10%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 5%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 3%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%

Autres caractéristiques du site

Le site N2000 « Causse noir » se situe sur un secteur géographique dénommé « Causses méridionaux ». Il comprend la partie gardoise du Causse noir, limitée au nord par le département de la Lozère et au sud et à l’ouest par le département de l’Aveyron, ainsi que le petit causse de Bégon dans sa partie sud. Les causses sont des plateaux constitués de roches sédimentaires datant du Jurassique qui sont représentées majoritairement par des calcaires, des dolomies et des marnes. On rencontre également dans les fonds de vallées des alluvions et des colluvions déposés par les rivières pouvant former des terrasses alluviales. Le site est formé à plus de 90% d’un plateau karstique composé de grandes surfaces calcaires ou dolomies. Le territoire est soumis aux influences climatiques méditerranéenne, atténuées par une influence océanique. Les précipitations connaissent un pic en automne, lesquelles sont diminuées par la frontière que constitue le Mont Aigoual. Des précipitations océaniques sont également apportées par le vent d’ouest. Les températures sont relativement faibles, en raison de l’altitude importante du Causse. Des réseaux d’eau souterraine typiques du karst se sont formés au fil du temps et ont formé des grottes et des avens en s’asséchant, faisant de ce site un univers spéléologique. Le site se compose essentiellement de paysages steppiques ouverts en raison des activités agro-pastorales qui y sont pratiquées depuis le néolithique. La déprise agricole et les changements de pratiques qui ont commencé au début du 20ème siècle ont entraîné un abandon des parcours et du contrôle des ligneux. Ces parcours ont alors été colonisés par le buis, le genévrier et le chêne pubescent, provoquant la fermeture progressive du territoire. La plupart des habitats et espèces d’intérêt communautaire sont inféodés à des paysages de milieux ouverts, ce qui reflète l’intérêt patrimonial de ces formations semi-naturelles, c’est-à-dire créées et entretenues par l’action de l’Homme et de ses troupeaux.	

Qualité et importance

Caractérisé par l'importance des pelouses xériques qui constituent également l'intérêt du site au titre de la directive Habitats, ce causse accueille la plupart des espèces caractéristiques des pelouses sèches méditerranéennes.
Il constitue également une zone d'alimentation privilégiée pour les grands rapaces rupestres qui nichent dans les canyons qu entourent le causse (gorges de la Dourbie, du Tarn, de la Jonte) : le Faucon pélerin (4 à 14 individus), le Vautour fauve (200 à 450 individus), le Vautour moine (10 à 50 individus), le Grand-duc d'Europe (4 à 15 individus) sont régulièrement vus en chasse sur le Causse.

Vulnérabilité

L'évolution des pratiques pastorales sous la contrainte du contexte économique constitue la menace la plus importante pour le maintien des milieux ouverts favorables à la conservation de la plupart des espèces d'oiseaux justifiant la désignation de la ZPS.
Relativement moins accessible queles causses voisins, le Causse noir semble encore peu convoité par les installateurs d'aérogénérateurs. Les conditions aérologiques et la topographie sont toutefois favorables à ces équipements dont l'impact sur le domaine vital des espèces d'oiseaux, notamment des grands rapaces, est loin d'être négligeable.