Logos SINP

FR9301578 - La Sorgue et l'Auzon

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9301578

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 19/04/2017

Appelation du site : La Sorgue et l'Auzon

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/08/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 28/11/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 28/11/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 28 novembre 2015 portant décision du site Natura 2000 La Sorgue et l'Auzon (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,94806 (E 4°56'53'')
  • Latitude : 44,03389 (N 44°02'2'')
Superficie : 2 555 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 20 m.
  • Max : 439 m.
  • Moyenne : 47 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
DEPARTEMENT : Vaucluse (100%)
COMMUNES : Althen-des-Paluds, Bédarrides, Châteauneuf-de-Gadagne, Entraigues-sur-la-Sorgue, Fontaine-de-Vaucluse, Isle-sur-la-Sorgue, Jonquerettes, Lagnes, Monteux, Pernes-les-Fontaines, Saint-Saturnin-lès-Avignon, Saumane-de-Vaucluse, Sorgues, Thor, Velleron.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 34%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 17%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 13%
Forêts caducifoliées 9%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 9%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 4%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 4%
Pelouses sèches, Steppes 1%
Prairies ameliorées 1%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 1%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 1%

Autres caractéristiques du site

La Sorgue est une rivière permanente issue de l'importante résurgence de la Fontaine de Vaucluse, exutoire d'un système aquifère très étendu développé (1200 km2) dans un modèle karstique (une des plus importantes exurgences d'Europe). La Sorgue se subdivise en plusieurs bras, formant le réseau des Sorgues.
Le site Natura 2000 comprend deux systèmes écologiques distincts : 
- les milieux xerothermophiles du cirque  de Fontaine de Vaucluse,
- les milieux humides (cours d'eau, annexes fluviales, prairies naturelles  humides).

Qualité et importance

Le réseau des Sorgues est issu d’une des plus importantes exurgences d'Europe, la Fontaine de Vaucluse, principal exutoire d’un aquifère karstique très étendu (1200 km²). Avec un débit puissant, une absence de véritables étiages et des températures comprises entre 11 et 15 degrés Celsius, ce réseau représente une exception en région méditerranéenne, véritable "îlot biologique" avec des caractéristiques qui s’apparentent davantage à un cours d’eau des régions tempérées. Ceci influence la nature de la végétation présente sur ses marges - végétation qui associe des spécificités méditerranéennes et médio-européennes- mais également la nature de la faune qui présente notamment plusieurs espèces aquatiques endémiques ou exceptionnelles dans le contexte régional. Les ripisylves sont prématures, les mégaphorbiaies et les prairies des bords de rivières sont bien développées. La Sorgue abrite par ailleurs l'une des rares populations régionales de Lamproie de Planer.

Les Sorgues représentent un réseau complexe de cours d’eau naturels et anthropiques, dont la configuration est en grande partie l’héritage des aménagements réalisés au fil des siècles pour à la fois drainer d’anciennes zones marécageuses très étendues mais aussi pour répartir de façon optimale une ressource abondante en vue de son exploitation industrielle et agricole.

- Espèce d'intérêt communautaire supprimée du FSD car sa présence n'a jamais été constatée sur le site : Emys orbicularis.
- Espèce patrimoniale présente jusqu'en 2004 et disparue depuis (parcelle labourée par l'exploitant): Orchis laxiflora.
- Espèce patrimoniale dont la présence n'est plus constatée depuis plus de 10 ans : Ecrevisse à pattes blanches.
- Espèce patrimoniale non recensée mais fortement potentielle : Myotis Capacinii.

Vulnérabilité

Par sa nature d’hydrosystème, le réseau des Sorgues est directement influencé par les activités situées dans son bassin versant; il se situe en outre en contexte périurbain. Aussi il cumule :
- Une forte pression d'urbanisation (habitat, assainissement, loisirs, industries);
- Une forte progression du prix du foncier et ses conséquences en terme de concurrence d'activités pour l'occupation du sol; 
- Une déprise agricole très marquée avec difficultés d'accès au foncier pour les installations;
- Une modification et une intensification des pratiques agricoles (fragmentation des zones d'habitats prairiaux, utilisation de phytosanitaires, défrichage de la forêt alluviale pour gagner en surface);
- Une forte pression sur les milieux naturels des activités de loisirs (du fait de la population résidente et touristique).

Le maintien des interventions humaines garantes de la fonctionnalité de l'hydrosystème est un enjeux primordial pour le site : entretien des ouvrages hydrauliques, fauche et paturage des prairies.