Logos SINP

FR9402017 - Golfe d'Ajaccio

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9402017

Compilation : 31/10/2008

Mise à jour : 21/03/2018

Appelation du site : Golfe d'Ajaccio

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/10/2008
  • pSIC : dernière évolution : 31/10/2008
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2009
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2009
  • ZSC : premier arrêté : 31/12/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 31/12/2015
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 8,61722 (E 8°37'01'')
  • Latitude : 41,85722 (N 41°51'25'')
Superficie : 47 374 ha.
Pourcentage de superficie marine : 100 %
Altitude :
  • Min : -1 430 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : -420 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%
.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Mer, Bras de Mer 100%

Autres caractéristiques du site

Dans ce secteur diversifié, on retrouve à la fois des habitats rocheux, sableux et profonds. C'est également un secteur fréquenté par les mammifères marins. 



Qualité et importance

Le littoral rocheux abrite de nombreuses espèces structurantes des différents faciès de l'habitat récif. On rencontre sur ces différents faciès une grande variété d'espèces d'algues, de mollusques, d'éponges ou encore de crustacés.On note en particulier une belle population de Patelles géantes sur substrat rocheux mais aussi en fond de golfe sur des récifs naturels et artificiels. La grande nacre est également bien présente dans le golfe.
Les fonds marins de ce secteur sont également parsemés de grottes. Habitat très particulier, les grottes abritent des espèces qui ont dû s'adapter à des conditions environnementales très spécifiques (absence de lumière, conditions hydrodynamiques…) et ont, de ce fait, développé des particularités biologiques uniques.
Les côtes du golfe d'Ajaccio plongent rapidement et forment un grand canyon sous-marin dans lequel séjournent plusieurs espèces de mammifères marins, notamment le Grand Dauphin.

Vulnérabilité

Le golfe concentre un grand nombre d'activités maritimes donnant lieu à des conflits d'usages notamment entre pêche professionnelle, pêche de loisir et plaisance, plus particulièrement aux abords des Iles Sanguinaires. Trois stations d'épuration rejettent leurs eaux en mer. La présence de sites SEVESO (terminal gazier et terminal pétrolier) du port de commerce est également à prendre en compte en termes de risques potentiels dans la gestion future du site. Importante fréquentation touristique et de loisirs. Nombreux aménagements littoraux à proximité du site Natura 2000. Présence de deux fermes aquacoles et de trois émissaires en mer. Nombreux mouillages forains sur la zone.

En 2017, il a été détecté un taux de mortalité très élevé de grande nacre dans le golfe. Un prélèvement effectué sur un individu mort a révélé la présence d’un protozoaire du genre Haplosporidium identique à celui détecté dans l’épizootie espagnole. Des études complémentaires sont en cours.