Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR9412011 - Oiseaux marins de l’Agriate

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9412011

Compilation : 16/03/2017

Mise à jour : 03/10/2017

Appelation du site : Oiseaux marins de l’Agriate

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 18/01/2018
  • ZPS : Dernier arrêté : 18/01/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 18 janvier 2018 portant décision du site Natura 2000 Oiseaux marins de l’Agriate (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 8,57444 (E 8�34'27'')
  • Latitude : 42,99972 (N 42�59'58'')
Superficie : 624 075 ha.
Pourcentage de superficie marine : 100 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%
.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Mer, Bras de Mer 100%

Autres caractéristiques du site

Les fonds marins du site sont dit océanique et correspondent au plateau continentale et au mont sous marin de l’Agriate, ainsi qu’à la pente douce qui lui succède jusqu'aux environs de 3 000 mètres de profondeurs. La nature des fonds est peu connue.

Qualité et importance

Le site accueille de nombreux oiseaux marins, dont la plus part viennent du secteur du Cap Corse. En effet les îles de la pointe du cap Corse hébergent les principales colonies de reproduction d’oiseaux marins. Le goéland d’Audouin, espèce emblématique à l’origine de la création de la Réserve naturelle des îles Finocchiarola, est de retour dans le cap Corse après trois années d'absence. Le puffin de Scopoli (sur la Giraglia) et le cormoran huppé s’y reproduisent. Il est avéré que ces espèces effectuent d'important déplacements à la recherche de nourriture pouvant les conduire jusqu'au site Oiseaux marins de l’Agriate. Cet espace marin est également traversé par de très nombreux migrateurs, surtout au printemps. On constate aussi, de manière plus sporadique,la présence et la distribution d’espèces d’oiseaux marins en migration ou en hivernage. D'après SAMM ce site est important pour les Océanites et la Sterne caugek en été avec près de 3-4% de la population de la façade Méditerrannée, et presque 2% pour le Puffin cendré et le Puffin yelkouan (cf. rapport MNHN ""Évaluation de la cohérence du réseau Natura 2000 français pour les Oiseaux marins : Façade Méditerranée"").

Vulnérabilité

Aucune information disponible