Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 060000033
Mangroves et zones humides de Longoni

(n° régional : 33)

Commentaires généraux

Ensemble de 5 mangroves et milieux humides associés de la côte nord de l'île de Grande Terre, entre les villages de Bandraboua et Kangani, sur les communes de Bandraboua et Koungou. Les habitats sont principalement des habitats de mangrove et accessoirement des habitats de zone humides plus ou moins dégradés dont des forêts littorales d’arrière-mangrove (Erythrinaies). Les terrains de la mangrove font partie du Domaine Public Maritime (Etat) dont la gestion a été transférée au Conservatoire du Littoral à l'exception de la mangrove de Miangani. Les terrains situés en amont peuvent être à l'Etat, au Département ou privés. La ZNIEFF est documentée principalement sur les oiseaux avec 10 espèces déterminantes. On trouve également 3 végétaux et 1 espèce de reptile déterminantes.
Les mangroves sont des milieux qui subissent globalement une réduction, néanmoins les mangroves de Bandraboua (à la pointe nord-ouest de la ZNIEFF) sont en légère augmentation depuis 1950 avec +8,15% de croissance, celles de Dzoumogné avec +0.17% de croissance  et celle de Longoni avec +1.88% de croissance (Jenson et al., 2014).  Néanmoinsles mangroves de Miangani à l’est de la ZNIEFF ont diminuées de -0.76% dans la même période et celle du port ont entièrement disparues depuis 2008 (Jenson et al., 2014). Enfin, les mangroves de Kangani ont très fortement augmenté de +84,75% (Jenson et al., 2014).
Les usages sont assez restreints en dehors de quelques prélèvements de crabes ou de bois. Ces milieux sont sous pression des pollutions urbaines et industrielles situées en amont.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible