Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 110001524
ZONE HUMIDE DE D'HUISON A VAYRES-SUR-ESSONNE

(n° régional : 91639001)

Commentaires généraux

Cette zone humide localisée au niveau de la vallée de l'Essonne entre D'Huison et Vayres-sur-Essonne est caractérisée par une importante activité de cressiculture, parfois abandonnée mais souvent encore active et limitant les possibilités de prospection étant donnée la vigilance des propriétaires.

C'est au bord de la rive Ouest de l'Essonne que se trouve la plus grande partie de marais, avec quelques étangs aménagés pour la pêche. La rive Est est davantage urbanisée et occupée par de multiples cabanons de pêcheurs.

Le Marais de Pasloup, situé au Nord-Est est l'un des seuls secteurs accessibles sans difficulté. Creusé dans la tourbe et aménagé pour la pêche, ces berges abritent encore une flore caractéristique de ces milieux et apporte à la ZNIEFF un intérêt botanique certain, à préserver en priorité dans ce secteur de la vallée de l'Essonne.

S'y trouve en particulier le Mouron délicat (Anagallis tenella), la Laîche tardive (Carex viridula subsp. viridula) et le Jonc à tépales obtus (Schoenoplectus tabernaemontani), trois espèces assez rares en Ile-de-France.

Le Marisque (Cladium mariscus), espèce déterminante assez rare, a été trouvée au Nord-Ouest de la ZNIEFF, toujours en bordure d'un petit étang creusé pour la pêche.

Les autres formations végétales présentes autour de l'étang sont diversifiées, mais de faible intérêt patrimonial. Citons les plus rares : le Gaillet allongé (Galium palustre subsp. elongatum) et le Laiteron des marais (Sonchus palustris).

Les menaces sont donc liées principalement à l'activité de pêche, entraînant un piétinement un peu trop important des berges de l'étang, mais aussi la rudéralisation des environs de l'Essonne au niveau des cabanons et caravanes de villégiature.

Commentaires sur la délimitation

Etant donnée que la ZNIEFF est difficile à prospecter dans sa partie ouest, on tient compte des potentialités des milieux présents et d'un continuum écologique entre le sud et le nord de la ZNIEFF.