Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 110001572
MARAIS DE LA JUINE, DE LENDREVILLE A BIERVILLE

(n° régional : 91079002)

Commentaires généraux

Ce marais s'inscrit au niveau de la Haute Vallée de la Juine, au sud d'Etampes, et est encaissé de chaque côté par des coteaux calcicoles. Il est constitué de bois marécageux encore en bon état, malgré la pression d'urbanisation de ce secteur.

Les formations boisées sont majoritaires mais à stades arbustifs plus rares, permettant à une strate herbacée sous-jacente de se développer. Les formations plus ouvertes sont des cariçaies de sous-bois à Laîche des marais (Carex acutiformis) ou des mégaphorbiaies clairsemées à Fougères en sous-bois clairs.

De petits ruisseaux parsèment la zone humide et c'est dans ce type de secteur que se trouve le Blechnum en épi (Blechnum spicant), rare en Ile-de-France et dont peu de stations sont connues en Essonne. Le reste de la végétation est bien diversifié mais reste plutôt banal.

Une autre espèce déterminante observée sur la ZNIEFF est le Grillon champêtre (Gryllus campestris), qui doit se

trouver de manière préférentielle au niveau des coteaux calcicoles encadrant le marais.

Certaines propriétés sont inaccessibles et la prospection n'a pas pu se faire partout, notamment dans le nord de la ZNIEFF. Les milieux y semblent pourtant intéressants et il ne serait pas étonnant d'y trouver la Fougère des marais (Thelypteris palustris), protégée au niveau régional et présente au sein de formations similaires d'une autre ZNIEFF de cette vallée.

L'activité de pêche dans ce secteur est assez importante et la présence de petits cabanons en sous-bois tend parfois à rudéraliser la végétation alentour. Une autre menace serait l'envahissement des arbustes au niveau des petits ruisseaux où a été observée le Blechnum en épi.

Géologie :

Alluvions sableuses, modernes de la Juine.

Commentaires sur la délimitation

Limites nord et sud : artificialisation des milieux, difficulté de prospection (propriétés privées)