Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 110001574
ZONE HUMIDE DES VALLEES DE LA JUINE ET DE L'ECLIMONT

(n° régional : 91544001)

Commentaires généraux

Cette zone humide s'étend le long de la Juine dans sa partie nord et ouest, et le long de l'Eclimont dans sa partie sud-est. Elle est insérée entre des coteaux calcicoles et présente des formations boisées marécageuses à fort intérêt botanique et entomologique.

Les boisements sont dominés par l'Aulne et les Bouleaux qui dominent une strate herbacée variée selon l'humidité présente.

Les secteurs les plus humides correspondent à une cariçaie à Laîche des marais parsemée de Fougère des marais (Thelypteris palustris), espèce protégée au niveau régional, dont plusieurs stations sont présentes sur la ZNIEFF.

Les secteurs plus clairiérés permettent la différenciation de roselière à Roseau commun (Phragmites communis) abritant dans la partie ouest de la ZNIEFF le Marisque (Cladium mariscus), autre espèce déterminante assez rare en Ile-de-France.

Les autres formations végétales se forment dans des secteurs moins humides, ce sont principalement des mégaphorbiaies riches en fougères.

La richesse en entomofaune est liée à la fois aux formations végétales de milieux humides mais également à la présence de coteaux calcicoles. Ceci est bien marqué en ce qui concerne les Lépidoptères et les Orthoptères. Citons les espèces particulièrement menacées comme Archanara sparganii, Arenostola phragmitidis ou la Petite Violette (Clossania dia) pour les Lépidoptères ou le Criquet des Pins (Chorthippus vagans) pour les Orthoptères.

7 espèces déterminantes de Coléoptères sont également présentes, dont une protégée au niveau régional : Lamia textor.

Le sud-ouest de la ZNIEFF est menacé par l'extension d'une décharge implantée le long de la D49, tandis que le secteur situé au sud-est est régulièrement modifié par l'implantation de nouvelles habitations. La fermeture des sous-bois marécageux n'est par conséquent pas la menace principale qui pèse sur cette zone humide.

Géologie :

Alluvions sableuses, modernes, de la Juine et de l'Eclimont.

Commentaires sur la délimitation

La répartition des espèces déterminantes est majoritairement utilisée dans la moitié sud de la ZNIEFF. La Fougère des marais est en effet présente à l'ouest de la voie ferrée, en compagnie de Cladium mariscus et elle l'est encore à l'est, au niveau de l'Eclimont.

La délimitation de la moitié nord de la ZNIEFF est beaucoup moins évidente. Au niveau du Moulin de Chanteloup, propriété privée, se trouve une roselière qui pourrait encore accueillir Cladium mariscus ou d'autres espèces intéressantes de ces milieux. La prospection n'y étant pas possible, le critère de délimitation retenu pour le nord de la ZNIEFF est donc la répartition d'habitats potentiellement intéressants.