Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 110001656
COTEAU DE BOUVILLE ET ORVEAU

(n° régional : 91100002)

Commentaires généraux

Cette ZNIEFF de grande superficie s'étend entre les villages d'Orveau et de Bouville, sur une butte principalement gréseuse et recouverte de calcaire sur le plateau. A dominance boisée, elle est également constituée de différents types de pelouses sèches de fort intérêt botanique et ornithologique.

Les plus grandes surfaces de pelouse méso-xérophile et d'ourlet calcicole sont présentes au sud-ouest de la zone, en bordure de plateau cultivé et abritent plusieurs stations de la très rare Orchis brûlée (Orchis ustulata) et des rares Limodore à feuilles avortées (Limodorum abortivum) et Epipactis de Müller (Epipactis muelleri). La Cardoncelle molle (Carduncellus mitissimus), protégée au niveau régional est également présente au nord de la ZNIEFF, sur l'aire de pique-nique de la Croix Blanche. Les boisements clairs abritent également la Céphalanthère à feuilles en épée (Cephalanthera longifolia), très rare.

Dans les secteurs plus xérophiles, parfois au sein de la Pineraie claire, s'installent la Laîche de Haller (Carex halleriana), protégée au niveau régional et la Globulaire ponctuée (Globularia bisnagarica), espèce assez rare en Ile-de-France.

Les affleurements des sables de Fontainebleau sur les pentes et en bas du coteau sont à l'origine de pelouses sablo-calcaires où se développent un grand nombre d'espèces à floraison très colorée, comme l'Anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris), l'Ail à tête ronde (Allium sphaerocephalon) ou la Jasione des montagnes (Jasiona montana). Dans des conditions plus acidiphiles, le rare Genêt ailé (Genista sagittalis) est présent. Ces derniers types de pelouses sont bien représentés dans le secteur de la ZNIEFF, " le Rocher ", qui est le lieu de multiples réservoirs d'hydrocarbures et où il n'est pas possible de pénétrer. Les pelouses y sont très rases et certainement à fort intérêt entomologique. Des cavités creusées artificiellement y accueillent d'ailleurs une colonie de Guêpier d'Europe (Merops apiaster) depuis plusieurs années.

Le secteur à l'est de la route D145 a été inclus dans la ZNIEFF car il présente le même type de formations végétales rases et des landes qui sont favorables à deux espèces d'oiseaux, l'Alouette lulu (Lululla arborea) et le Tarier des prés (Saxicola rubertra).

La fréquentation au sud-ouest de la ZNIEFF est importante : plusieurs caravanes de villégiature, sont installées sur les pelouses, alors converties en petits jardins. Les stations à Orchis brûlée sont toutes proches et sont donc assez menacées. La fermeture des milieux constitue une deuxième menace, toujours réelle dans ce secteur, alors qu'elle l'est moins au niveau des pelouses sablo-calcaires des bas de pentes.

Géologie :

Calcaire d'Etampes sur le plateau, recouvrant une couche de grès discontinue qui a nourri des chaos épars sur le sable de Fontainebleau.

Commentaires sur la délimitation

Les espèces déterminantes se répartissent sur toute la ZNIEFF et l'intégralité du coteau mérite d'être intégrée dans le périmètre.