Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 110020257
MARES DU BEL-AIR

(n° régional : 78655004)

Commentaires généraux

De faible profondeur, ces mares se caractérisent par un assèchement partiel à total durant la période estivale.

Leur intérêt floristique est lié à la présence de l'Oenanthe fistuleuse (Oenanthe fistulosa). Cette espèce se développe habituellement dans des prairies humides sur sols pauvres et non fertilisés, soumises à des fluctuations du niveau d'eau.

Au niveau de la faune, ces deux mares abritent des populations intéressantes d'amphibiens puisque 7 espèces y sont recensées. Parmi elles, il convient surtout de signaler la présence de la Rainette verte (Hyla arborea), et du Triton crêté (Triturus cristatus), espèce inscrite à l'annexe II de la directive européenne " Habitats ".

L'entomofaune est peu diversifiée mais il faut signaler l'existence d'une belle population de Leste sauvage (Lestes barbarus), petite libellule peu fréquente en région Ile-de-France qui colonise les milieux temporaires et qui profite ici de la présence de bosquets de saules sur les berges des mares.

Commentaires sur la délimitation

Le faible éloignement (environ 200 mètres) et la forte similitude de ces deux habitats permettent de considérer ces deux mares comme un réseau écologique fonctionnel au sein duquel s'effectuent des échanges de populations (amphibiens, libellules).

La Znieff est donc de type polynucléaire et composée de deux mares uniquement, symbolisées à l'aide d'un cercle.

Le cercle inclus la mare en elle même (d'après les orthophotos de 2008) ainsi qu'une partie de son pourtour enherbé faisant tampon entre le milieu aquatique et les champs cultivés alentours.